Louer un van ou un camping-car en Nouvelle Zélande

Louer campervan Nouvelle Zélande

Besoin de conseils pour louer un van en Nouvelle Zélande ? Tu es au bon endroit !

Après un road trip d’un mois en Nouvelle Zélande au volant d’un van Wicked Campers, je te livre tous mes conseils pour louer un camping-car en Nouvelle Zélande. Choix du véhicule, gabarit, budget, loueurs : je te dis tout.

Les choses à savoir pour louer un van en Nouvelle Zélande

Pour louer un camping-car en Nouvelle Zélande, il faut d’abord réfléchir à ton besoin, ton budget et au niveau de confort que tu recherches. En t’interrogeant sur ces paramètres, tu sauras quel type de véhicule cibler.

Sans surprise : plus c’est gros, plus c’est confortable et cher.

Les gabarits disponibles

On trouve de nombreux gabarits de véhicules de loisirs différents en Nouvelle Zélande :

TYPE DE VÉHICULENOMBRE DE VOYAGEURS
Voiture avec tente de toit1 ou 2
Monospace aménagé1 ou 2
Petit fourgon de type combi2 ou 3 (couple avec enfant)
Grand fourgon3 ou plus (groupe d’amis ou familles)
Camping-car3 ou plus (groupe d’amis ou familles)

Si tu voyages en solo ou en couple, tu pourras louer une petite voiture avec tente de toit, un monospace aménagé ou un petit fourgon. Un couple avec un enfant pourra se contenter d’un petit fourgon aménagé de type combi mais pour 3 adultes ou plus, le grand fourgon et le camping car seront plus adaptés.

Les sites internet des loueurs indiquent assez bien l’aménagement intérieur de leurs véhicules.

Le niveau de confort

Louer campervan Nouvelle Zélande
Equipement spartiate ou grand confort : c’est le prix qui fera la différence.

Pour louer un van en Nouvelle Zélande, le niveau de confort aura une influence directe sur le prix.

Il faut bien y réfléchir car vivre sur la route est usant surtout quand on n’a pas l’habitude. Être exposé aux éléments en permanence n’est pas fait pour tout le monde.

Pour maîtriser mon budget, j’ai loué un petit campervan avec un lit double / salle à manger, un évier, une glacière non réfrigérée et un toilette chimique portable. Tout ça dans un espace de moins de 4m² ! Je faisais donc la cuisine dehors. Quand il faisait froid (j’ai dormi par 5°C dans le Fiordland en été), l’absence de chauffage et d’isolation ont mis mon corps à rude épreuve.

Si tu es frileux, choisis donc un véhicule plus confortable ou prévois des vêtements très chauds.

Les véhicules autonomes (pastille “self contained”)

Free campsite Nouvelle Zélande
Les “free campsites” sont parfois au cœur de la nature sans aucun équipement à disposition.

Un aspect à ne pas négliger lorsqu’on loue un camping-car en Nouvelle Zélande, c’est de s’assurer qu’il est autonome et arbore la pastille “Self-contained”. C’est le sésame indispensable pour dormir en pleine nature.

Si tu bivouaques dans la forêt et que ton véhicule n’est pas “self-contained”, tu risques une amende en cas de contrôle par les employés du Department Of Conservation (D.O.C.).

Campings payants et “free campsites”

Pendant ton road trip en Nouvelle Zélande, tu auras le choix entre aller au camping ou dans des zones de stationnement gratuites appelées “free campsites” :

  • Les campings payants acceptent tous les types de véhicules et donnent généralement accès à l’eau potable, aux toilettes, à l’électricité, au wifi, à des lave-linges…
  • Les free campsites sont beaucoup plus rustiques : ils ont parfois des toilettes mais tu peux oublier l’eau potable, l’électricité et le wifi.

Certains free campsites se résument à une simple place de parking, d’autres se trouvent au cœur des plus beaux espaces sauvages du pays. Ils sont tous clairement indiqués par des panneaux. Mais ils ne sont pas ouverts à tous les camping-cars. Pour y avoir accès, il faut obligatoirement disposer d’un véhicule autonome avec la pastille “self contained”.

Acheter un campervan d’occasion ?

vans nouvelle zélande
Certains font le choix d’acheter un campervan puis de le revendre plutôt que de louer.

Si tu envisages de voyager pendant plusieurs mois en Nouvelle Zélande, tu peux considérer d’acheter un campervan d’occasion plutôt que de le louer.

De nombreux voyageurs au long cours font ce choix pour visiter le pays à moindre frais. Ils revendent ensuite leur van au moment de quitter le pays et récupèrent une partie de leur argent. Il n’est pas rare qu’un même véhicule ait eu 2, voire 3 propriétaires différents en une année !

Un bon plan financier qui demande néanmoins du temps : il faut faire des recherches, contacter des vendeurs et faire des essais avant d’acheter tout en évitant les arnaques.

La réponse à cette question dépendra de la durée de ton voyage. J’ai passé un mois en Nouvelle Zélande et la location du campervan a coûté 4080 dollars néozélandais (environ 2600€). Acheter un van aurait peut-être été plus avantageux mais sur un temps aussi court, j’ai joué la sécurité. Pour un voyage de 2 mois ou plus, ce choix devient beaucoup plus pertinent.

Louer un camping-car en Nouvelle Zélande : les principaux loueurs

Loueurs camping cars Nouvelle Zélande
Il existe de nombreux loueurs de camping-cars en Nouvelle Zélande.

Maintenant que tu sais quel type de véhicule choisir, voici une liste non-exhaustive des principaux loueurs de vans de Nouvelle Zélande.

Loueurs pas chers

Si ton budget pour louer un van en Nouvelle Zélande est limité, concentre-toi sur les loueurs suivants :

LoueursVéhicules proposés
Hugo Campervans (rachetés par Escape)Petits fourgons aménagés
Wicked CampersVoitures normales
Monospaces aménagés
Petits fourgons aménagés
Escape CampervansPetits fourgons aménagés

Les loueurs les moins chers proposent des véhicules avec un équipement basique. Hugo Campervans (aujourd’hui rachetés par Escape) avaient les meilleurs tarifs avec une gamme unique de campervans simples et efficaces. Wicked Campers étaient des précurseurs avec leurs campervans politiquement incorrects mais ils sont aujourd’hui dépassés par Escape. Ces derniers ayant des prix équivalents pour des fourgons plus récents et des peintures magnifiques.

Pour en savoir plus, jette un œil à mon avis complet sur Wicked Campers en Nouvelle Zélande.

Loueurs milieu de gamme

Si tu recherches des véhicules pas forcément plus grands mais avec plus de confort, je te conseille les loueurs suivants :

LoueursVéhicules proposés
JucyVoitures normales
Monospaces aménagés
Petits fourgons aménagés
SpaceshipsMonospaces aménagés
Camping-cars
Travellers AutobarnMonospaces aménagés
Petits fourgons aménagés

Jucy, Spaceships et Travellers Autobarn sont les loueurs milieu de gamme les plus répandus en Nouvelle Zélande. Ils proposent des véhicules récents et mieux équipés que les loueurs cités précédemment comme par exemple des fourgons avec des toits réhaussés. Ils ont aussi des monospaces aménagés qui offrent un aménagement bien pensé dans un gabarit réduit.

Loueurs haut de gamme

Si tu voyages avec ta famille ou avec tous tes potes, les loueurs ci-dessous proposent les véhicules les plus gros et les plus confortables mais à un prix plus élevé :

LoueursVéhicules proposés
ApolloVoitures normales
Petits fourgons aménagés
Grands fourgons aménagés
Camping-cars
BritzPetits fourgons aménagés
Grands fourgons aménagés
Camping-cars
MauiGrands fourgons aménagés
Camping-cars

Apollo, Britz et Maui disposent des véhicules les plus hauts de gamme. Ils ont de grands fourgons et des camping-cars tout confort suréquipés avec plusieurs couchages, une douche, le chauffage, de nombreux rangements… Leurs plus gros camping-cars sont de vraies maisons roulantes ! Leurs tarifs sont donc plus élevés encore que ceux des loueurs précédents.

Parcourir la Nouvelle Zélande en campervan est le rêve de beaucoup d’amateurs de road trips et de grands espaces. Mais pour que cette expérience soit inoubliable (dans le bon sens du terme), il faut d’abord trouver le véhicule le mieux adapté à ton besoin, ton budget et tes envies. J’espère que cet article t’aidera dans la préparation de ton road trip en Nouvelle Zélande. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaires. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page