Les merveilles du Lac Mývatn en Islande

Road trip Islande, lac Mývatn : Skútustaðagígar.

Le Lac Mývatn est un grand lac d’Islande connu pour les nombreux sites volcaniques qui l’entourent. J’ai visité cette région durant un road trip en Islande et c’était l’une des journées les plus remplies de mon voyage.

Je te raconte cette journée pas comme les autres ci-dessous. Même si j’ai fait le tour du Lac Mývatn en une journée avant de rejoindre Egilsstaðir, cette région mériterait que l’on s’y attarde.

Après avoir observé les baleines à Húsavík, j’ai fait le tour du lac par le Sud avant de continuer ma route vers la cascade de Dettifoss. Clique sur ce lien Google Maps pour visualiser la trajet que j’ai suivi durant cette journée marathon.

Les pseudo-cratères de Skútustaðagígar

Road trip Islande, lac Mývatn : Skútustaðagígar.
Les pseudo-cratères de Skútustaðagígar, au Sud du lac Mývatn.

J’ai commencé cette journée en prenant la route 848 pour faire un premier arrêt à Skútustaðagígar (parking gratuit au bord de la route, en face de l’hôtel Myvatn). C’est un ensemble de pseudo-cratères volcaniques que l’on peut parcourir à pied. Une heure suffit pour faire le tour de l’endroit qui offre une magnifique vue sur le lac.

Les laves de Höfði

Höfði, Lac Myvatn
Promenade entre les monticules de lave de Höfði.

Quelques kilomètres plus loin, deuxième arrêt de la journée à Höfði. On peut y observer de magnifiques formations de roche volcanique sur les rives du Lac Mývatn. L’endroit est superbe et les pitons rocheux qui s’élèvent hors de l’eau très photogéniques. L’endroit est facile d’accès et on peut se balader tranquillement en suivant les sentiers aménagés.

Juste à côté, la balade dans la forêt de Höfði offre également un grand bol d’air frais au son des oiseaux. Essaie d’y aller entre deux bus de touristes pour avoir plus de tranquillité.

De l’autre côté de la route, le paysage lunaire est d’un contraste saisissant : on se croirait au cœur du Mordor, dans un conte du Seigneur des Anneaux. Au loin, on peut même apercevoir des volcans éteints.

Dimmuborgir : le château noir du Lac Mývatn

Dimmuborgir, road trip Islande.
Les formations volcaniques de Dimmuborgir.

Troisième arrêt de ce road trip autour du Lac Mývatn, et pas des moindres : Dimmuborgir. Ce mot signifie “château noir” et on comprend vite pourquoi. On a en effet l’impression d’entrer dans un autre monde… Une fois qu’on arrive à faire abstraction des hordes de touristes et des files d’autobus qui encombrent le parking…

L’endroit mérite néanmoins le détour et les formations rocheuses sont impressionnantes. Pour éviter la foule, il suffit d’aller un peu plus loin que les troupeaux de touristes. Plusieurs chemins permettent de faire le tour du site et de s’y perdre, volontairement ou pas.

Déjeuner au pied d’un volcan

Volcan Hverfjall Lac Myvatn
Déjeuner dans la voiture, au pied du volcan Hverfjall.

Après cette matinée bien remplie autour du Lac Mývatn, je me suis arrêté au pied du volcan Hverfjall pour déjeuner. Il se trouve à l’Est de la route 848 juste après Dimmuborgir. Une piste en terre permet de s’approcher du géant endormi au cratère quasiment parfait. Pas mal de monde emprunte cette route car il est possible de le gravir à pied.

Les sources chaudes de Hverir et le mont Námafjall

Après avoir fait le tour du Lac Mývatn, la route passe à Reykjahlíð, la principale “ville” du Lac Mývatn, avant de retrouver la route 1. Le site suivant est à ne manquer sous aucun prétexte.

Hverir, road trip Islande
Le champ géothermique de Hverir avec le mont Námafjall en arrière-plan.

Le champ géothermique de Hverir se trouve en effet quelques kilomètres après Reykjahlíð. A Hverir, la terre prend une couleur tantôt ocre, tantôt jaune puis grise. Les vapeurs de soufre sentent bon l’œuf pourri, des cheminées naturelles crachent des fumerolles et des mares de boue bouillonnantes viennent apporter leur touche finale.

En toile de fond, le mont Námafjall est impressionnant. Il est possible de le gravir en une petite heure par un chemin balisé qui circule entre les vapeurs de soufre. C’est vraiment un endroit comme on a très rarement l’occasion d’en voir. Le sol est tiède du fait du magma et de l’eau bouillante qui circulent dans les profondeurs. Et puis l’odeur on s’y fait… ou pas. Un incontournable de la région !

Il était ensuite l’heure de quitter la région du Lac Mývatn. La journée était déjà bien avancée et il restait encore un sacré bout de route avant d’atteindre le logement suivant, situé à Egilsstaðir. C’est donc après que l’odeur d’œuf pourri de Hverir ait bien imprégné mes vêtements que je suis allé voir la cascade de Dettifoss.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page