Zion National Park aux États-Unis : la nature vertigineuse

Visiter Zion National Park

Découvre tous mes conseils et informations pour visiter Zion National Park aux États-Unis : une vertigineuse réserve naturelle de l’Utah à 2h30 de route de Las Vegas.

Cette vallée encaissée se caractérise par ses hautes falaises rouges qui s’élèvent de part et d’autre de la Virgin River. Elle propose de nombreuses balades et randonnées adaptées à tous les niveaux.

Dans cet article, je t’explique tout ce qu’il faut savoir pour profiter à fond du Parc National de Zion. Un parc que j’ai visité au cours de mon road trip de 6 semaines à travers l’Ouest Américain.

Visiter Zion National Park : infos pratiques

Combien de temps prévoir pour visiter Zion NP ?

Le Parc National de Zion se trouve à 2h30 de route de Las Vegas.

Pour visiter Zion National Park, je te conseille de prévoir 2 jours sur place. Cela te permettra de voir tous les points d’intérêt du parc et de faire quelques randonnées faciles le premier jour puis de faire une randonnée plus longue le deuxième.

Où dormir à Zion National Park ?

Je te conseille de chercher dans les villes et villages situés au Sud du Parc National de Zion : Springdale, Rockville, Grafton, Virgin, La Verkin et Hurricane. Plus tu seras proche du parc, plus les logements seront rares et chers. Durant mon séjour, j’ai dormi au Super 8 de Hurricane, un motel tranquille à 30 minutes de route de Zion NP.

Comment visiter le Parc National de Zion ?

L’entrée du Parc National de Zion se trouve au Nord de Springdale.

La vallée se terminant en cul-de-sac, le cœur du parc est fermé aux véhicules privés durant la haute saison pour éviter d’engorger le canyon. Mieux vaut se garer au Zion parking payant à la sortie de Springdale puis prendre la navette gratuite qui dessert les différents points d’intérêt le long de la Zion Canyon Scenic Drive :

  • Centre des visiteurs de Zion.
  • Musée.
  • Canyon Junction.
  • Court of the Patriarchs.
  • Zion Lodge.
  • The Grotto.
  • Weeping Rock.
  • Big Bend.
  • Temple of Sinawava.

La plupart des points du parc sont facilement accessibles à pied depuis l’arrêt de bus et ne nécessitent pas de condition physique particulière. Les chemins sont bien aménagés, adaptés aux familles et parfois même accessibles aux PMR.

Quelles randonnées faire dans Zion National Park ?

Randonnées faciles

SENTIERDURÉEDISTANCE A/RDÉPART
Pa’rus Trail2h5,6kmZion Canyon Visitor Center
Archeology Trail30min600mZion Canyon Visitor Center
Lower Emerald Pools1h1,9kmZion Lodge
The Grotto Trail30min1,6kmZion Lodge <-> The Grotto
Weeping Rock Trail30min600mWeeping Rock
Riverside Walk1h303,5kmTemple of Sinawava

Randonnées intermédiaires

SENTIERDURÉEDISTANCE A/RDÉPART
Watchman Trail2h4,3kmZion Canyon Visitor Center
Sand Bench Trail5h12,2kmZion Lodge
Upper Emerald Pools1h1,6kmZion Lodge
Kayenta Trail1h303,2kmThe Grotto

Randonnées difficiles

SENTIERDURÉEDISTANCE A/RDÉPART
Angels Landing via West Rim Trail4h8,7kmThe Grotto
Hidden Canyon Trail2h303,9kmWeeping Rock
Observation Point via East Rim Trail6h12,9kmWeeping Rock
The Narrows via Riverside Walk8h15,1kmTemple of Sinawava

La randonnée la plus populaire du parc est celle d’Angels Landing. Une rando vertigineuse avec des vues plongeantes sur le canyon et l’ensemble du parc. Certaines sections passent au bord du gouffre et il faut parfois user des mains pour ne pas tomber : mieux vaut avoir le cœur bien accroché !

Ma visite du Parc National de Zion

Court of the Patriarchs

Court of the Patriarchs
Point du vue sur le Court of the Patriarchs dans le Parc National de Zion.

Durant ma première journée de visite du Parc National de Zion, je me suis d’abord arrêté au point de vue du Court of the Patriarchs. Ce sont trois gigantesques monolithes de couleur ocre qui surplombent le canyon. Des murs immenses qui te feront te sentir tous petits et qui donnent un avant-goût de ce qui t’attend plus loin.

Balade des Lower emerald Pools

Visiter Parc National de Zion
En marchant vers les Lower Emerald Pools, on admire la vue sur les parois du canyon.

J’ai ensuite repris la navette vers le Zion Lodge pour marcher jusqu’aux Lower Emerald Pools. Ce sont des bassins dans lesquels vit une espèce particulière d’algue qui donne à l’eau une couleur vert émeraude. Les Lower Emerald Pools se trouvent au pied d’une falaise de 30 mètres sur laquelle coule un filet d’eau (ou une cascade selon la saison).

Le chemin continue pour atteindre les Upper Emerald Pools mais j’ai fait demi-tour pour continuer ma visite du parc.

Balade du Zion Lodge au Grotto

Ecureuil Parc National de Zion
Heureuse rencontre avec un écureuil pendant ma balade dans le parc.

Je suis ensuite revenu au Zion Lodge pour marcher jusqu’à l’arrêt suivant, le Grotto, en traversant un sous-bois. De quoi continuer à se dégourdir tranquillement les jambes, respirer de l’air bien frais et apprécier la vue. Sur le chemin, j’ai vu un bel écureuil qui montait la garde sur un rocher, à quelques mètres du sentier.

Weeping Rock

Weeping Rock Zion
De l’eau coule constamment sur le Weeping Rock qui se couvre de mousses.

Encore plus loin dans Zion National Park, je suis allé voir le Weeping Rock (le rocher qui pleure). Un peu comme aux Lower Emerald Pools, de l’eau coule sur la paroi en un filet continu ce qui a donné son nom à l’endroit. Ca monte un peu alors fais attention en été pendant les fortes chaleurs. Une fois au bout, on apprécie la fraîcheur de l’eau ainsi qu’une belle vue sur les alentours.

Temple of Sinawava et le Riverside Walk

Riverside Walk Zion National Park
Le Riverside Walk longe la Virgin River jusqu’aux Narrows.

Terminus de la Zion Canyon Scenic Drive, le Temple de Sinawava est un amphithéâtre naturel formé par les falaises environnantes. On accède au Riverside Walk, un chemin aménagé qui permet de s’approcher du point septentrional du parc, les Narrows, en longeant la Virgin River.

Le bout du chemin est parfois barré lors de la montée des eaux. La randonnée des Narrows n’est donc pas accessible toute l’année et nécessite un équipement de randonnée adéquat. Dans tous les cas, il est nécessaire de se renseigner auprès des rangers pour avoir les informations les plus récentes sur l’état des sentiers.

Le jour touchant à sa fin, je suis rentré me reposer pour faire la randonnée d’Angels Landing le jour suivant. Si je devais qualifier le Parc National de Zion en un mot, ce serait “vertigineux“. Un terme qui ne prend que plus de sens sur la randonnée d’Angels Landing.

J’espère que cet article te sera utile pour visiter Zion National Park, un endroit magnifique que je te recommande d’aller voir sans hésitation !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page