Road trip USA : 6 semaines dans l’Ouest Américain

Road trip USA 6 semaines

J’y pensais depuis des années, mon rêve américain est devenu réalité : un road trip aux USA de 6 semaines à travers l’Ouest Américain à deux.

Entre les villes tentaculaires, les paysages emblématiques, les grands espaces sauvages, les lignes droites infinies, la culture et l’ambiance inimitables : tu vas en prendre plein les yeux.

Retour sur ce grand périple qui marque la fin d’un tour du monde de 5 mois que j’ai eu la chance de vivre avec ma copine de l’époque. Parcours, durée, prix, conseils, retours d’expérience : cet article t’aidera à planifier ton road trip aux USA.

Résumé de ce road trip aux USA

  • Dates : du 20/04/2019 au 04/06/2019.
  • Durée : 46 jours.
  • Distance parcourue : plus de 10000 kilomètres.
  • Ville de départ et d’arrivée : Los Angeles.
  • Budget : environ 9700€ hors vols pour deux (lis l’article sur le budget tour de mon tour monde pour en savoir plus).

Itinéraire de mon road trip aux USA

JOURPROGRAMME
Jours 1 à 3Los Angeles
Jours 4 à 9San Francisco
Jour 10Trajet de San Francisco au Parc National de Sequoia
Jour 11Parc National de Sequoia
Jour 12Trajet jusqu’à la Vallée de la Mort
Jour 13Parc National de la Vallée de la Mort
Jour 14Las Vegas
Jour 15Parc National de Zion
Jour 16Parc National de Zion (randonnée d’Angels Landing)
Jour 17Parc National de Bryce Canyon
Jour 18Upper Antelope Canyon et Horseshoe Bend
Jour 19Lower Antelope Canyon et Parc National du Grand Canyon
Jour 20Parc National du Grand Canyon
Jour 21Monument Valley
Jour 22Parc National des Arches
Jour 23Trajet jusqu’à Salt Lake City
Jour 24Salt Lake City (repos)
Jour 25Antelope Island State Park
Jours 26 à 27Parc National de Grand Teton
Jours 27 à 30Parc National de Yellowstone
Jour 31Trajet jusqu’au Lac Tahoe
Jour 32Lac Tahoe
Jour 33Trajet jusqu’au Parc National de Yosemite
Jours 34 à 36Parc National de Yosemite
Jours 37 à 39Sacramento
Jour 40Sausalito
Jours 41 à 44Road trip sur la Pacific Coast Highway
Jours 45 à 46Retour à L.A. et clap de fin du voyage

L’entrée aux parcs nationaux est-elle payante ?

L’entrée aux parcs nationaux des USA est payante. Si tu en visites plusieurs, il est vivement conseillé d’acheter le pass America The Beautiful ($80). Il donne un accès illimité à tous les parcs du pays pendant 1 an, valable pour tous les occupants du véhicule.

Sachant que l’entrée à chaque parc coûte en moyenne entre $20 et $30, il suffit d’en visiter trois pour rentabiliser le pass.

Ce pass n’est en revanche pas valable pour les parcs gérés par les indiens Navajos : Antelope Canyons et une partie de Monument Valley. Pour accéder à ces endroits, il faudra payer l’entrée séparément.

À quelle période visiter les parcs nationaux des USA ?

J’ai fait ce road trip de 6 semaines aux USA d’avril à début juin. Si tu souhaites visiter les parcs nationaux, je te conseille d’y aller un peu plus tard dans l’année car même à la mi-mai, certaines routes sont encore fermées à cause de la neige. C’est courant dans le Yosemite, à Grand Teton, au Yellowstone et autour du Lac Tahoe.

Essaie tout de même d’éviter l’été car les prix du logement sont exorbitants et les parcs souvent très fréquentés.

Consulte le site du National Park Service pour connaître l’état des routes dans les différents parcs du pays.

Faut-il louer une voiture pour tout le séjour ?

Louer une voiture pour 6 semaines de voyage aux USA représente un gros budget. Pour avoir moins de frais, j’ai visité Los Angeles et San Francisco à pied.

Ce n’est qu’en partant de San Francisco que j’ai récupéré une voiture de location (une Kia Forte berline) pour entamer la grande boucle des parcs nationaux. J’ai rendu cette première voiture à mon retour à San Francisco avec 9000 bornes de plus au compteur. J’ai récupéré une Ford Mustang dans la foulée pour faire la mythique Pacific Coast Highway de San Francisco à Los Angeles. Histoire de finir en beauté avant de rentrer en France.

Si tu cherches des conseils pour louer une voiture aux USA, va faire un tour sur Roadtrippin : c’est une vrai mine d’or.

Récit de mon road trip aux USA

Los Angeles

Los Angeles
Premier arrêt de mon road trip aux USA : Los Angeles et le mythique Hollywood Sign.

J’ai donc commencé ce road trip de 6 semaines aux USA en visitant Los Angeles… à pied. Un comble au pays de la voiture mais les embouteillages c’est pas trop mon truc. 🙂

Sachant que j’allais finir mon road trip à L.A. pour prendre l’avion du retour, je me suis concentré sur Hollywood et ses alentours. Au programme : balade sur Hollywood Boulevard et le Walk of Fame, randonnée du Griffith Observatory au Panneau Hollywood et à travers le quartier de Hollywoodland. J’ai également passé une journée dans le parc d’attraction des Studios Universal avant de prendre un bus de nuit vers San Francisco.

San Francisco

Road trip USA San Francisco
Le pont du Golden Gate dans la Baie de San Francisco.

Même à pied, j’ai réussi à voir l’essentiel de San Francisco durant les 5 jours que j’ai passés là-bas.

Je me suis d’abord promené dans les Golden Gate Heights, un quartier résidentiel offrant une vue panoramique sur l’océan, le Golden Gate Bridge au loin et les gratte-ciels du centre-ville. Les jours suivants, j’ai visité tous les lieux emblématiques de la ville : Twin Peaks, le quartier de Castro (quartier connu pour sa communauté LGBT), Lombard Street (la rue la plus sinueuse du monde), Pier 39 (avec ses lions de mer), le Golden Gate Bridge, Alcatraz, China Town…

Parc National de Sequoia

Sequoia National Park
Photographier les séquoias de Californie est un vrai challenge tellement ils sont grands.

Après San Francisco, nous avons enfin récupéré la première voiture de location et entamé le « road trip » à proprement parler.

Premier arrêt, le Parc National de Sequoia avec ses arbres millénaires. Une véritable forêt de géants encore partiellement recouverte de neige en cette fin du mois d’avril (2000m d’altitude). Un parc qui m’a rappelé les Redwoods Otways sur la Great Ocean Road en Australie et les Redwoods de Whakarewarewa en Nouvelle Zélande.

Parc National de la Vallée de la Mort

Death Valley National Park
La Vallée de la Mort était une belle surprise de mon road trip aux USA.

Après la fraîcheur de Sequoia NP, je suis passé à un autre extrême : Death Valley, un des lieux les plus secs et chauds de la planète. Un endroit qu’il vaut mieux visiter tôt dans l’année. Début mai, les températures atteignent déjà les 35°C.

Je m’attendais à un « simple » désert mais Death Valley National Park a finalement été une très belle surprise avec ses Dunes de Sable, les collines colorées d’Artists Palette, le paysage extraterrestre de Devil’s Golf Course, l’immensité de Dante’s View… C’est une vraie merveille !

Las Vegas

Las Vegas
La nuit, les casinos s’illuminent et Las Vegas prend un autre visage.

Comment parler de road trip aux USA sans évoquer Las Vegas ? Plus besoin de présenter cette ville totalement illogique et en parfait désaccord avec les questions environnementales qui torturent la planète aujourd’hui.

Afin d’apprécier Las Vegas dans toute sa démesure, il faut la visiter deux fois : une fois de jour, une fois de nuit. D’abord pour admirer ses mythiques casinos, son Strip et Fremont Street. Ensuite pour voir les néons s’illuminer et admirer le spectacle des casinos : les fontaines du Bellagio, le volcan du Mirage, les écrans du Caesars Palace…

Parc National de Zion

Zion National Park
Le Parc National de Zion est vertigineux avec ses grandes falaises ocres.

Le Parc National de Zion m’a montré encore une autre facette des Etats-Unis. Après les parcs de Sequoia et de la Vallée de la Mort, j’ai petit à petit pris conscience de l’immensité de ce pays et de sa nature hors du commun.

Zion National Park est une vallée encaissée délimitée de part et d’autre par de hautes falaises aux couleurs ocres caractéristiques de l’Utah. C’est dans ce parc que j’ai fait Angels Landing, la randonnée la plus vertigineuse de mon voyage.

Parc National de Bryce Canyon

Bryce Canyon National Park
Coup de cœur de mon road trip aux USA : Bryce Canyon National Park et ses « hoodoos ».

Bryce Canyon est mon parc national préféré des USA. Il se trouve sur le plateau de l’Utah entre 2000 et 2500 mètres d’altitude et abrite un sublime amphithéâtre de colonnes sculptées par l’érosion. Appelées des « hoodoos », elles n’étaient pas sans me rappeler les Pinacles de Putangirua en Nouvelle Zélande.

Cet endroit unique au monde m’a totalement bluffé et je pense qu’il fait partie des choses à voir avant de mourir.

Antelope Canyons

antelope canyon
Les canyons d’Antelope sont une pure merveille…

Upper Antelope Canyon et Lower Antelope Canyon sont deux autres lieux qui méritent le détour. Ce sont des œuvres d’art façonnées par des millénaires d’érosion. L’eau, le vent et le temps ont créé ces étroits couloirs, source intarissable d’inspiration pour tous les photographes. Un lieu magnifique malgré les hordes de touristes qui s’y pressent chaque jour.

Horseshoe Bend

Horseshoe Bend
Un paysage unique au monde et qui porte bien son nom : Horseshoe Bend.

Situé dans la même région que les canyons d’Antelope, Horseshoe Bend est un point de vue hyper connu sur le fleuve Colorado. Un paysage grandiose qui invite à la contemplation. On peut y admirer le fleuve qui coule au fond d’une gorge qu’il a creusé au fil des millénaires. Un immanquable d’un road trip aux USA qui tire son nom de cette célèbre forme de fer à cheval.

Parc National du Grand Canyon

Road trip USA Grand Canyon
À faire au moins une fois dans sa vie : contempler l’infiniment Grand Canyon.

Plusieurs centaines de kilomètres plus loin, le fleuve Colorado a façonné un autre endroit qu’on ne présente plus : le Grand Canyon. C’est grandiose, immense, inimaginable, vertigineux. Un lieu unique au monde où tu te sentiras tout petit (comme beaucoup d’autres aux USA). J’ai été surpris de croiser autant de cerfs et de biches dans les forêts qui bordent le canyon.

Monument Valley

Road Trip USA
Un paysage emblématique des Etats-Unis : Monument Valley.

Monument Valley est un paysage typique du Far West. On peut admirer cette vallée avec ces grands blocs depuis la route, comme ici à Forrest Gump Point. Mais si tu le souhaites, une piste passe au pied des parois. Il faudra simplement payer l’entrée à cette piste auprès des Indiens Navajos.

Parc National des Arches

Arches National Park
Balanced Rock dans le Parc National des Arches.

Plus loin au Nord, j’ai visité Arches National Park. Rendu célèbre en partie grâce au film Indiana Jones et la Dernière Croisade, c’est un autre endroit magnifique des USA. Comme son nom l’indique, on y trouve des arches naturelles mais aussi d’autres formations rocheuses hors du commun. Encore une autre merveille de l’Utah !

Antelope Island

Antelope Island
Un bison solitaire à Antelope Island avec Salt Lake City en arrière-plan.

A ne pas confondre avec les Antelope Canyons, l’Antelope Island State Park se trouve à côté de Salt Lake City, sur le Grand Lac Salé.

Cette île abrite l’un des plus vieux ranchs de tout le pays mais on y va surtout pour voir des animaux sauvages : bisons, antilopes, oiseaux… Quand un bison traverse la route juste devant ta bagnole, c’est plutôt impressionnant ! Un petit avant-goût de ce qui m’attendait dans les Parcs Nationaux de Grand Teton et de Yellowstone.

Parc National de Grand Teton

Grand Teton National Park
Les monts enneigés du Parc National de Grand Teton aux USA.

Le Parc National de Grand Teton entoure une belle chaîne montagneuse avec des pics enneigés. Un paysage composé de lacs, de forêts et de montagnes où vivent beaucoup d’animaux sauvages : bisons, grizzlis, élans, cerfs, castors, rapaces… C’est un parc magnifique qui fait penser aux grands espaces canadiens. Il est limitrophe avec le plus ancien et plus grand parc national des Etats-Unis : le Yellowstone.

Parc National de Yellowstone

Parc National de Yellowstone
La rivière Yellowstone a donné son nom au Parc National.

Le Parc National de Yellowstone est immense (plus grand que la Corse). Un supervolcan sous sa surface apporte une forte activité géothermique. On y trouve donc des sources chaudes aux couleurs surnaturelles, des bassins bouillonnants, des geysers… Le tout accompagné d’une belle odeur d’œuf pourri ! Un parc qui m’a rappelé l’Islande, les animaux en plus : grizzlis, bisons, élans, marmottes, antilopes…

C’est un parc magnifique qui demande à être motivé car il se trouve très loin des grandes villes, il y fait froid et le logement coûte cher. Si possible, vas-y pendant les beaux jours car la neige bloque les routes une bonne partie de l’année.

Lac Tahoe

Lac Tahoe USA
Le Lac Tahoe se trouve à la frontière entre la Californie et le Nevada, à 1900m d’altitude.

12 heures de route et 1200 kilomètres plus loin (un road trip aux USA de 6 semaines, ça fait des bornes) : retour en Californie. Je me suis baladé sur les rives du Lac Tahoe avec ses paysages montagneux et ses eaux intensément bleues. Un bel endroit qui m’a servi d’étape avant de visiter le célèbre Parc National de Yosemite.

Parc National de Yosemite

Yosemite National Park
Tunnel View, un point de vue magique sur la vallée du Parc National de Yosemite.

Dernier parc de ce road trip de 6 semaines aux USA : le Parc National de Yosemite est une magnifique vallée avec d’impressionnants monolithes, de jolies cascades, des rivières, des points de vues panoramiques et des animaux. Pris d’assaut dès qu’il fait beau, prévois un budget conséquent pour le logement et surveille l’ouverture des routes, parfois fermées au printemps à cause de la neige.

Sacramento

Capitole de Sacramento
Le Capitole de Sacramento, centre de la politique californienne.

Après toute cette nature, retour à la civilisation avec une petite visite de Sacramento. Bien moins connue que Los Angeles et San Francisco, Sacramento est pourtant la capitale de Californie. J’y ai passé quelques jours pour visiter le centre ancien et le capitole. Coup de bol : j’y étais pendant Memorial Day. Les gens étaient habillés comme du temps des cowboys dans le Vieux Sacramento. Je me serais cru dans un film !

Sausalito

Sausalito
Les « houseboats » de Sausalito sont d’anciennes maisons de hippies.

Avant de revenir à San Francisco pour finir la boucle, petit passage par Sausalito. C’est une petite ville située juste au Nord du Golden Gate et connue pour ses « houseboats ». Ce sont des maisons flottantes aux architectures hyper originales. Elles appartenaient autrefois aux hippies et se vendent aujourd’hui à prix d’or.

Pacific Coast Highway

Pacific Coast Highway
La Pacific Coast Highway traverse le Bixby Creek Bridge et longe la côte du Pacifique en Californie.

C’était le baroud d’honneur de ce road trip de 6 semaines aux USA mais aussi de notre tour du monde 5 mois. J’ai rendu la première voiture de location à San Francisco pour récupérer une Ford Mustang décapotable.

C’était le kif absolu : un road trip cheveux au vent le long de l’Océan Pacifique. La Pacific Coast Highway compte de nombreux points d’intérêt avec Monterey, Carmel, Point Lobos, Bixby Creek Bridge, Hearst Castle ou encore McWay Cove.

Après avoir fait encore deux arrêts à Santa Barbara et Malibu, j’ai terminé ce grand voyage sur les plages de Venice et de Santa Monica, à Los Angeles, avant de prendre l’avion pour rentrer en France.

J’espère que cet article t’aidera dans la préparation de ton road trip de 6 semaines aux USA. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page