Parcours d’un tour du monde de 5 mois

Parcours tour du monde 5 mois

Comment définir le parcours d’un tour du monde ?

Si tu lis ce blog, tu es sûrement en train de planifier ton propre grand voyage aux quatre coins de la planète. Un projet qui demande à éclaircir pas mal de points comme par exemple la définition d’un itinéraire plus ou moins précis.

Pour certains ce sera évident, pour d’autres un peu moins.

Dans cet article, je vais te raconter comment nous avons défini avec ma copine de l’époque le parcours de notre tour du monde de 5 mois. Entre l’envie d’accomplir nos rêves les plus fous et le besoin de s’imposer quelques limites, notamment budgétaires. Pour t’aider à calculer ton budget, je te conseille de lire l’article dans lequel je te détaille le budget de ce tour du monde.

J’espère que cette lecture t’aidera à organiser comme tu l’entends le futur plus beau voyage de ta vie !

Parcours de notre tour du monde de 5 mois

Le parcours de notre tour du monde de 5 mois était le suivant :

Cinq pays bien différents les uns des autres que nous souhaitions visiter par-dessus tout.

À commencer par le combiné Australie et Nouvelle Zélande : deux destinations lointaines qui m’ont longtemps attiré. Les Philippines pour faire une “pause” au soleil (mais aussi une pause pour ma carte bancaire !). Le Japon, parce qu’il absolument unique. Et les USA, un pays qui me faisait rêver depuis tout petit.

Pour organiser ce voyage à deux, nous nous sommes appuyés sur les sites de références comme où-et-quand.net, le Planificateur à Contresens et les forums du Routard. Des sites bien utiles car définir le parcours d’un tour du monde n’est pas toujours un chose facile comme je te l’explique plus loin dans cet article.

Australie

parcours tour du monde
Pour commencer mon tour du monde, j’ai passé 2 semaines en Australie.

L’Australie ! L’île continent qui compile à elle seule mille paysages différents. Ce tour du monde de 5 mois a donc commencé en beauté du côté de Sydney. Je me suis ensuite rendu dans la région de Melbourne et de la fabuleuse Great Ocean Road. Un séjour durant lequel j’ai eu la chance de voir le célèbre Opéra de Sydney, les Douze Apôtres, des kangourous et des koalas ou encore de m’initier au surf.

Nouvelle Zélande

Itinéraire voyage de 5 mois
Un mois pour visiter la Nouvelle Zélande en van aménagé.

S’il y a bien un pays que nous ne voulions rater pour rien au monde, c’est la Nouvelle Zélande. Après l’Australie, ç’aurait été dommage de rater ça.

J’ai donc atterri à Queenstown avant de sillonner le pays en van aménagé pendant un mois. Un road trip à la découverte des fjords, des lacs, des forêts, des plages, des montagnes et des animaux de ce pays magnifique. J’ai eu le bonheur de randonner sur les pentes d’un volcan à Tongariro ou encore de me perdre dans un paysage du Seigneur des Anneaux à Putangirua.

Philippines

Tour du monde de 5 mois
Une destination pour prendre un peu le soleil pendant mon tour du monde : les Philippines !

Changement de décor : nous avons laissé les vêtements de rando au fond du sac pour sortir le maillot.

Pendant un mois complet, j’ai exploré les Philippines en avion, en bateau, en jeepney, en tuk-tuk ou en scooter. J’ai ainsi eu le plaisir de voir les rizières de Batad, les plages d’El Nido, les petit tarsiers et les collines de chocolat ou encore de nager avec les requins baleines de Donsol et les tortues de Moalboal. Des souvenirs inoubliables…

Japon

Itinéraire voyage de 5 mois
J’ai découvert les merveilles du Japon pendant mon tour du monde de 5 mois.

Après ce bon bain de soleil, direction le Japon en plein mois d’avril alors que tous les cerisiers étaient en fleur. J’ai visité le pays de la surprenante ville de Tokyo aux temples de Kyoto en passant par Nikko et les sources chaudes de Hakone. J’ai aussi visité Kanazawa, la ville des samouraïs, et assisté à la pêche des calmars bioluminescents de Toyama.

États-Unis

Tour du monde 5 mois
Pour finir ce beau voyage, exploration de l’Ouest Américain pendant 6 semaines !

Et pour finir ce tour du monde à deux, exploration de l’Ouest Américain pendant un mois et demi.

J’ai commencé par Los Angeles, puis San Francisco avant de faire une grande boucle à travers les parcs nationaux et Las Vegas : Yosemite, Sequoia, la Vallée de la Mort, le Grand Canyon, Horseshoe Bend, les canyons d’Antelope, Zion, Bryce, Monument Valley… Enfin, j’ai passé les derniers jours de ce tour du monde sur les côtes californiennes, en roulant cheveux aux vents sur la Pacific Coast Highway au volant d’une Ford Mustang.

Conseils pour définir ton parcours de tour du monde

Mais avant d’en arriver là, il te faudra batailler avec ton plus grand ennemi : toi-même.

Quand nous avons sorti une carte et et réfléchi pour la première fois au parcours de ce tour du monde, la liste des pays que nous souhaitions visiter ressemblait à une lettre au Père Noël. Nous n’avions pas envie de nous restreindre mais ça partait un peu dans tous les sens.

Si tu es en train de préparer un tour du monde et que tu n’as pas encore défini ton parcours, tu vivras probablement la même chose.

Au début, l’itinéraire ressemblait à peu près à ça :

  • Myanmar.
  • Laos.
  • Thaïlande.
  • Vietnam.
  • Cambodge.
  • Bornéo.
  • Bali.
  • Australie et Tasmanie.
  • Nouvelle Zélande.
  • Nouvelle Calédonie.
  • Japon.
  • Hawaï.
  • USA.
  • Île de Pâques.
  • Îles Galápagos.

Tu l’auras deviné, à moins d’exploser mon budget ou d’économiser quelques années de plus, suivre un tel parcours était impossible. Nous avons donc considéré le parcours de notre tour du monde de 5 mois de manière plus pragmatique.

Il a fallu privilégier la qualité à la quantité. Nous avons donc retiré ceux qui se visitent facilement en 2 ou 3 semaines (pays d’Asie du Sud) ou ceux qui étaient trop isolés (Hawaï, Île de Pâques, Galápagos…). Enfin, souhaitant voyager entre janvier et juin pour des raisons professionnelles (mesure qui s’est finalement avérée inutile puisque j’ai du quitter mon job), nous avons aussi adapté le parcours en suivant les saisons et la météo.

Tous ces pays restent donc sur ma bucket-list mais je les visiterai une autre fois. Ça me donne une bonne raison de repartir !

J’espère que mes réflexions t’aideront à planifier à ton tour le voyage qui te correspond, celui que tu vivras pendant quelques mois mais qui résonnera en toi toute ta vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page