Rencontre avec le tarsier de Bohol aux Philippines

Philippines Tarsier

Le tarsier des Philippines est le plus petit primate du monde. On peut l’observer à certains endroits précis de l’île de Bohol, aussi connue pour ses plages paradisiaques et les célèbres Chocolate Hills.

Les tarsiers de Bohol aux Philippines sont tellement petits qu’ils pourraient tenir dans le creux de la main. Facilement reconnaissables avec leurs grands yeux, ils peuvent tourner la tête sur 180 degrés et sauter sur plusieurs mètres pour chasser leurs proies d’arbre en arbre.

J’ai eu l’occasion de voir des tarsiers à Bohol durant mon voyage d’un mois aux Philippines et je te livre ici mes conseils pour aller à leur rencontre.

Le tarsier des Philippines : une espèce menacée

tarsier bohol philippines
Le tarsier ne se trouve qu’aux Philippines, principalement sur l’île de Bohol.

Malheureusement, le tarsier des Philippines est une espèce en voie d’extinction du fait de l’activité humaine (capture, déforestation…). Extrêmement sensibles au stress, ils peuvent facilement tomber dans la dépression et même, fait rarissime dans le règne animal, se suicider si on les touche.

Pour voir le tarsier sur l’île de Bohol, tu as deux options :

Lors de mon séjour à Bohol, je suis bien entendu allé au Philippine Tarsier Sanctuary !

Visite du Philippine Tarsier Sanctuary

philippines tarsier sanctuary
Le Philippines Tarsier Sanctuary héberge une dizaine de tarsiers.

La visite du Philippine Tarsier Sanctuary dure environ 20 minutes et j”y ai vu 5 tarsiers.

L’entrée coûte 60 pesos par personne. Pour ce prix, tu peux traverser le domaine où vivent les tarsiers en compagnie d’un guide. Celui-ci te laisse les photographier sans flash en veillant à ce qu’on respecte leur espace.

tarsier bohol
Les tarsiers des Philippines ne sont pas plus gros qu’une pomme.

Un bon point pour les tarsiers au Philippine Tarsier Sanctuary, ce centre à taille humaine est à l’écart de la route et du parking afin qu’ils ne souffrent pas du bruit des véhicules. Les animaux vivent derrière le bâtiment principal dans une petite forêt. Ici, pas de bus qui dégueulent leurs groupes de touristes : le silence est roi. Il faut d’ailleurs veiller à parler à voix basse durant toute la visite.

J’ai beaucoup apprécié cet endroit car on sent que c’est un véritable sanctuaire et pas une pompe à fric. C’est clairement la solution à privilégier si tu souhaites voir les tarsiers de manière responsable.

Tarsier Conservation Area : l’enfer des tarsiers

Tarsier Conservation Area
Des bus, des touristes bruyants, beaucoup de passage : un environnement sûrement stressant pour les tarsiers.

Le Philippine Tarsier Sanctuary est une adresse confidentielle en comparaison de la Tarsier Conservation Area.

Ce parc plus important se situe proche de la route principale de Bohol. Je m’y suis arrêté pour boire de l’eau de coco fraîche et j’ai pu m’imprégner de l’ambiance. Grand parking, des bus partout, des groupes de touristes bruyants, des boutiques de souvenirs et de t-shirts, mise en scène des tarsiers pour les touristes : je n’ai pas eu besoin d’entrer pour me faire mon avis.

J’ai eu le sentiment d’être devant une machine destinée à rapporter un max de blé. Difficile de croire que les tarsiers puissent se sentir bien dans un endroit pareil. Mon arrêt sur place à donc confirmé ce que j’avais déjà lu dans les avis Google : c’est un lieu à boycotter.

Au final, je me suis fait les mêmes réflexions qu’avec les requins baleines, c’est juste la taille de l’animal qui a changé !

Je suis heureux d’avoir fait le choix éco-responsable et j’espère que tu en feras de même. Si tu as des questions pour préparer ta visite, n’hésite pas à me les poser en commentaires. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page