Randonnée du Tongariro Alpine Crossing en Nouvelle Zélande

Randonnée Tongariro Alpine Crossing

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing compte parmi les plus populaires de Nouvelle Zélande. Située au cœur de l’Île du Nord, cette rando passe entre des volcans endormis et traverse des paysages stupéfiants de roches volcaniques et de lacs aux couleurs bleues.

Cette randonnée du Parc National de Tongariro est de loin la plus belle que j’ai faite durant mon road trip en Nouvelle Zélande.

Si tu souhaites faire la randonnée du Tongariro Alpine Crossing en Nouvelle Zélande, tu es au bon endroit. Description, conseils, choix du camping, photos : je te dis tout !

La randonnée Tongariro Alpine Crossing en bref

Le Tongariro Alpine Crossing est ouvert toute l’année mais il est conseillé de s’y rendre entre octobre et mai pour profiter des meilleures conditions météo :

  • Durée : de 5 à 7 heures selon ton niveau.
  • Distance : 20 kilomètres.
  • Difficulté : difficile.
  • Dénivelé : 700 mètres positifs, 1120 mètres négatifs.
  • Altitude max : 1820 mètres.
  • Tracé de la randonnée : de Mangatepopo Road jusqu’à Ketetahi Road (plan Google Maps).
  • Conseil : pense à prendre un coupe-vent, des vêtements chauds (même en été) et une lampe frontale.

La randonnée du Tongariro Alpine Crossing se fait en aller simple. Il faut se garer au parking de Ketetahi Road pour prendre une navette qui dépose les randonneurs au départ du sentier à Mangatepopo Road. Il faut donc traverser le Parc National de Tongariro pour rejoindre le parking.

Pour connaître les dernières infos, consulte le site officiel de la randonnée.

Conseils pour faire la randonnée du Tongariro Alpine Crossing

Où dormir la veille ?

Crossroads Carpark campsite
J’ai dormi au Crossroads Carpark la veille de la randonnée : toilettes sèches, vue sur Tongariro et des chevaux en liberté…

J’ai passé la nuit précédant la randonnée au Crossroads Carpark (pas de site internet car c’est un terrain privé).

Prix de la nuit : $50 pour l’emplacement et $20 par personne pour prendre la navette du lendemain. Niveau confort : des toilettes sèches et c’est tout ! Il n’y a pas besoin de réserver son emplacement.

Le Crossroads Carpark est un immense pré sur lequel on se gare librement. Pour y passer la nuit, il suffit d’entrer et de s’installer : les propriétaires passent voir les campeurs dans la soirée pour payer la nuit et réserver la navette du lendemain.

Si c’est trop rustique à ton goût, il te faudra trouver un camping ou un hôtel. Mais tu ne dormiras pas avec les chevaux qui se baladent en liberté dans le pré et tu n’auras peut-être pas une aussi belle vue sur le Mont Tongariro.

Comment fonctionnent les navettes de Tongariro ?

Les campings et hôtels à proximité du Parc National de Tongariro proposent quasiment tous un service de navettes qui partent tôt le matin (entre 5h et 6h).

La randonnée se faisant en aller simple, on suit d’abord la navette avec son propre van ou sa voiture pour se garer au parking de Ketetahi Road (à la fin du sentier). Ensuite, on prend la navette jusqu’à Mangatepopo Road (au départ du sentier) pour commencer la rando. On récupère donc son véhicule à la fin.

Description de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing

La montée jusqu’au plateau du Mont Ngauruhoe (6,5km)

Tongariro Alpine Crossing
Le début du Tongariro Alpine Crossing monte en pente douce sur quelques kilomètres dans un paysage lunaire.

La première section de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing monte en pente douce pendant 4,5 kilomètres.

On apprécie une belle vue sur le Mont Ngauruhoe dès le début. Le sentier évolue dans un paysage lunaire de roches volcaniques, de mousses et de cours d’eau jusqu’à atteindre des toilettes sèches. À partir de là, la randonnée devient sensiblement plus difficile puisque le sentier monte de façon abrupte pendant environ 2 kilomètres jusqu’à un plateau.

Mont Ngauruhoe
Le Mont Ngauruhoe se dévoile dès les premiers kilomètres de la randonnée.

Le plateau, les cratères et les lacs (3,5km)

Randonnée Tongariro Alpine Crossing
Le Mont Ngauruhoe domine les randonneurs sur le Tongariro Alpine Crossing.

Une fois sur le plateau, on entame la plus belle section de la randonnée au pied du Mont Ngauruhoe. Le sentier traverse le plateau en ligne droite pendant 1 kilomètre avant de se remettre à monter.

C’est au bout de cette seconde ascension que l’on atteint le sommet de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing à environ 1800 mètres. Ce promontoire offre des vues spectaculaires sur le Parc National de Tongariro, le Mont Ngauruhoe, le Red Crater, le Mont Tongariro et le Lac Taupo.

Rando Tongariro Alpine Crossing
Une fois en haut, la randonnée dévoile une jolie vue sur les cratères et le Blue Lake.

Le sentier descend ensuite par un pierrier assez raide. Prends ton temps pour ne pas glisser sur ce segment qui est le plus pentu de toute la randonnée. Les jolis Emerald Lakes se trouvent sur cette section. Attention de ne pas toucher l’eau de ces lacs, sacrée aux yeux des maoris.

Emerald Lakes Tongariro
Les Emerald Lakes se présenteront sur la droite du sentier.
Lac Tongariro Alpine Crossing
Juste après les Emerald Lakes, on passe à côté d’un troisième lac avant de monter vers le Blue Lake.

Enfin, le sentier remonte une dernière fois de manière plus modérée sur environ 1 kilomètre jusqu’au Blue Lake.

Celui-ci marque la moitié de la randonnée en termes de distance : 10 kilomètres te séparent du point de départ, 10 kilomètres te séparent de l’arrivée. À partir de là, le sentier du Tongariro Alpine Crossing ne fait que descendre jusqu’à la fin.

La descente du Blue Lake jusqu’au parking (10km)

Blue Lake Tongariro
Le Tongariro Alpine Crossing passe près du magnifique Blue Lake avant de descendre jusqu’à la fin de la randonnée.

Après avoir passé le Blue Lake, le chemin descend jusqu’à la fin de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing.

Durant la descente, on apprécie des panoramas sublimes sur le Lac Rotoaira et le Lac Taupo. En prêtant attention aux pentes environnantes, on observe aussi des fumeroles qui témoignent de l’activité géothermique de cette région de Nouvelle Zélande.

Lac Rotoaira Tongariro
En descendant, le sentier offre de belles vues sur le Lac Rotoaira et l’immense Lac Taupo en arrière plan.
Tongariro Alpine Crossing
Sur la fin du Tongariro Alpine Crossing, on retrouve la végétation.

Environ 2,5 kilomètres avant la fin du sentier, on retrouve de la végétation puis l’ombre de la forêt. Le dernier kilomètre est d’un ennui assommant puisqu’on se retrouve sur une piste carrossable et poussiéreuse filant en ligne droite jusqu’au parking, où l’on retrouve sa voiture.

J’espère que cet article te sera utile dans ta préparation de la randonnée du Tongariro Alpine Crossing. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser en commentaires. Je peux aussi te recommander ces articles si tu souhaites connaître d’autres randos à faire en Nouvelle Zélande :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page