Doubtful Sound en Nouvelle Zélande : le bout du monde

Doubtful Sound Nouvelle Zélande

Doubtful Sound en Nouvelle Zélande est un endroit extrêmement reculé accessible uniquement par bateau. C’est peut-être d’ailleurs l’endroit le plus isolé de toute la Nouvelle Zélande.

Situé dans le Fiordland, une région sauvage du Sud-Ouest du pays, c’est un paradis pour les amoureux de la nature.

Si tu réfléchis à faire une excursion à Doubtful Sound en Nouvelle Zélande, voici mon guide complet pour préparer ta visite.

Retour sur une journée fantastique au bout du monde…

Infos pratiques sur Doubtful Sound en Nouvelle Zélande

  • Point de départ : Manapouri (plan Google Maps).
  • Durée : environ 7 heures.
  • Tarif : de $180 à $450 néo-zélandais selon la formule choisie.
  • Formules disponibles : visite en kayak ou en ferry à la journée ou avec une nuit sur place.
  • Réservations : Go Orange ou Real Journeys (point de départ identique).
  • Check-in : 30 minutes avant le départ.
  • Stationnement à Manapouri : prévoir 15min pour trouver une place de parking (plan Google Maps).
  • Variantes : départ possible de Queenstown ou Te Anau en incluant un trajet en bus aller-retour.

J’ai choisi de faire la visite de Doubtful Sound en bateau en une journée en partant de Manapouri avec Go Orange.

Le Fiordland est une région très pluvieuse. Il y a donc de fortes chances que le temps sois gris lors de ta visite. J’ai eu la chance d’avoir une belle journée pendant mon excursion dans Doubtful Sound bien que le vent soufflait très fort. Pense donc à prendre un bon coupe-vent et des vêtements chauds même en été.

Visite de Doubtful Sound en Nouvelle Zélande

La visite de Doubtful Sound en Nouvelle Zélande se passe en 3 actes :

  • Traversée du Lac Manapouri.
  • Trajet en bus sur la Wilmot Pass Road.
  • Visite de Doubtful Sound et retour au point de départ.

Traversée du Lac Manapouri (1h)

Lac Manapouri
L’excursion à Doubtful Sound commence par la traversée du Lac Manapouri.

L’excursion à Doubtful Sound en Nouvelle Zélande débute à Manapouri. Un village situé 21 kilomètres au Sud de Te Anau (la principale ville du Fiordland).

On commence par traverser le Lac Manapouri. Le trajet offre déjà quelques jolis panoramas sur le Fiordland. Le capitaine s’occupe de faire le commentaire et de t’en apprendre plus sur la région. Il parait que les gens du coin avaient pris l’habitude de chasser la biche à l’hélicoptère !

Centrale électrique West Arm
A l’autre bout du Lac Manapouri se trouve la centrale hydroélectrique de West Arm.

À l’autre bout du lac, on débarque à la centrale électrique de West Arm. La deuxième partie de la visite de Doubtful Sound se fait en bus sur la Wilmot Pass Road.

Wilmot Pass Road (1h)

Wilmot Pass Road, Doubtful Sound
La Wilmot Pass Road traverse 20 kilomètres de montagnes et de forêt vierge.

La Wilmot Pass Road, longue de 20 kilomètres, relie le Lac Manapouri à Doubtful Sound en traversant des paysages montagneux totalement vierges. Quelques arrêts sont prévus pour que tu puisses prendre des photos.

Pendant le trajet, un guide touristique fait le commentaire et raconte des anecdotes sur l’histoire de la Wilmot Pass Road. C’est par exemple la seule route qui n’est pas connectée au reste du réseau routier néo-zélandais et c’est aussi la route la plus chère du pays : sa construction aurait coûté près de $80 le mètre carré.

Excursion dans Doubtful Sound (3h)

Au bout de la route, on arrive enfin à Doubtful Sound (10 personnes y vivent à l’année) et on descend du bus pour embarquer dans un second bateau.

Et c’est parti pour 3h de pur bonheur : la croisière fait un aller-retour jusqu’à l’embouchure du fjord qui s’ouvre sur la Mer de Tasman.

Excursion à Doubtful Sound
Doubtful Sound est un lieu hors du monde, isolé comme peu d’autres endroits sur Terre.
Excursion à Doubtful Sound
Même un bateau de croisière paraît minuscule à côté des montagnes de Doubtful Sound.
Excursion à Doubtful Sound
À l’embouchure de Doubtful Sound, on aperçoit la Mer de Tasman.

Sur ce petit bateau au beau milieu de Doubtful Sound en Nouvelle Zélande, j’ai ressenti un profond isolement par rapport au reste du monde.

Je me trouvais à plus de 18 000 kilomètres de chez moi, à des dizaines de kilomètres de la première ville. Entouré de rien d’autre que des montagnes verdoyantes, vierges de toute activité humaine. Un instant magique.

Je suppose que l’on ressent la même chose quand on se trouve dans le désert.

En plus de ce paysage pour le moins épique, on peut aussi voir des animaux durant la traversée de Doubtful Sound : dauphins, phoques, pingouins… Et je tiens à te dire que les photos ne rendent pas justice à cet endroit : il faut le vivre.

Doubtful Sound ou Milford Sound ?

Si tu t’intéresses à Doubtful Sound, nul doute que tu aies entendu parler de Milford Sound. Milford Sound est plus populaire car plus facile d’accès et bien moins cher que Doubtful Sound.

Mais si tu hésites entre les deux, je te conseille de regarder au-delà du prix.

Voici un petit tableau comparatif pour y voir plus clair :

🙂MILFORD SOUNDDOUBTFUL SOUND
Point de départMilford Sound (village)Manapouri
AccèsEn voitureEn bateau puis en bus
Prix excursion à la journéeDe $70 à $130De $180 à $200
Durée2h157h
Affluence maxJusqu’à 100 personnes par bateauJusqu’à 50 personnes par bateau
Lieux traversésMilford SoundLac Manapouri, Wilmot Pass, Doubtful Sound

L’excursion à Doubtful Sound est en moyenne 2x plus chère mais elle est aussi 3x plus longue. Doubtful Sound est en effet 3x plus long et 10x plus grand en superficie que Milford Sound. Ton choix devra donc se faire selon le temps que tu as à disposition.

Un autre point à considérer est l’affluence. Les bateaux de Milford Sound sont en général 2x plus gros ce qui donne une toute autre ambiance à la visite. Tu ne ressentiras pas le même sentiment de bout du monde à Milford Sound.

Pour réserver ton excursion, Go Orange et Real Journeys proposent des croisières dans les deux fjords mais aussi ailleurs en Nouvelle Zélande.

J’espère que cet article t’aidera à préparer ta visite de Doubtful Sound en Nouvelle Zélande. Je sais que c’est pas donné mais je ne regrette pas une seconde d’avoir vécu cet expérience. Je rêve d’y retourner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page