La vérité sur le Blue Lagoon d’Islande

Station geothermale Islande

« Le Blue Lagoon est un incontournable ! ». Tu entendras ou liras cette phrase très souvent et sache que c’est vrai… à 70%. Dans cet article, je te donne tous mes conseils et ce qu’il faut savoir avant de te rendre au célèbre Blue Lagoon d’Islande.

Le lieu

Spa de luxe et ultra prisé des touristes, ce lieu est devenu un passage quasi-obligé lors d’un séjour à Reykjavik – il se situe à 50km de la capitale – ou lors d’un voyage en Islande.

Le Blue Lagoon est une station thermale, le lieu est donc artificiel. Entouré de bâtiments de bois design qui rappellent des huttes nordiques, le lieu reste charmant sauf si tu valorises l’aspect naturel. Dans ce cas, un passage au Blue Lagoon risque de te décevoir. Et les piscines perdues dans la nature, ou naturelles mais privées de certaines maisons d’hôtes, sont à débusquer.

Les bains

Blue Lagoon Islande
Le Blue Lagoon en Islande est très fréquenté par les touristes. © Photo Jeff Sheldon

La température de l’eau y varie entre 30 et 39°C. D’un blanc laiteux aux reflets bleu-polaire satinés, l’eau du Blue Lagoon, riche en minéraux (silice principalement) et algues naturelles, offre des bienfaits notables à toutes les peaux, surtout les peaux sensibles (sujettes à du psoriasis ou de l’eczéma par exemple). Cependant, tes cheveux n’apprécieront guère cette forte concentration en silice car cela les assèche considérablement !

Une douche intégrale corps et cheveux est obligatoire avant d’entrer dans le lagon. L’utilisation de l’après-shampoing lors de la douche avant l’entrée – mais aussi celle à la sortie – est vivement recommandé pour pallier à ce phénomène.

Blue Lagoon : mode d’emploi

Blue Lagoon
Le Blue Lagoon est une station géothermale située à 50 kilomètres de Reykjavik. © Photo Frank Denney

Les vestiaires sont séparés en hommes / femmes car il faut se laver nu. Sache que les douches sont soit communes et sans séparation soit séparées par des parois ou des rideaux pour les plus pudiques. On enfile son maillot de bain, sa serviette ou son peignoir et hop ! On entre dans l’arène.

Cela consiste donc à quitter la chaleur du bâtiment pour affronter le froid plus ou moins mordant de l’extérieur – selon l’époque de l’année à laquelle tu t’y rends. En effet, le Blue Lagoon est ouvert toute l’année avec des horaires variables surtout pour les mois de juin, juillet, août et les jours de Noël. Le mieux est de consulter le site officiel.

Se baigner dans cet immense lac aux allures de balnéothérapie peut être une expérience très différente d’un voyageur à l’autre. S’y baigner l’hiver, entouré de neige, doit être quelque chose extraordinaire !

En ce qui concerne mon vécu, j’y étais un soir d’été. Là encore, le choix des horaires rend l’expérience très différente. J’ai choisi une entrée tardive pour une question de coût mais aussi de « rentabilité » de la journée. Faire trempette pendant des heures n’est pas quelque chose que j’affectionne particulièrement. Mais je n’étais pas contre un moment de détente unique à un prix raisonnable pour clore une journée chargée.

La formule

J’ai choisi la formule de base dite « Comfort » qui comprend : l’entrée, un masque en silice, une serviette et une boisson.

Pour cette formule, le premier prix peut être de 43€ (l’entrée est gratuite pour les moins de 14 ans), souvent pour les premiers créneaux horaires de la journée (08h00 – 09h00 du matin) ou les derniers du soir (21h00 – 22h00). Et souvent en réservant bien à l’avance – la pré-réservation étant de toute manière obligatoire. Cela a été amplement suffisant à faire mon bonheur… mais attention, aller au Blue Lagoon le soir, présente de nombreux désavantages.

Le bracelet

Petite parenthèse, l’offre choisie est chargée sur un bracelet électronique qu’on te donne à ton arrivée. Tu le porte sur toi dans le lagon et tu règles toutes tes dépenses incluses… ou non. Attention aux tournées endiablées autour du bar immergé et aux essais en tous genres des nombreux masques qu’on te propose ! Pense aussi à restituer le bracelet avant de partir. Il te sera facturé environ 30€ en cas de perte.

Blue Lagoon by night

Tous les sites de restaurations ainsi que la boutique ferment à 21h00. Tu n’auras donc pas le temps d’y aller si ta visite est tardive. Il faut sortir de l’eau à 23h00 !

Rassure-toi, ils ne te mettent pas dehors pour autant et tu as encore 1h00 pour prendre ta douche. On pense à l’après-shampoing, au lait sur le corps et on se rhabille avant de profiter de la lumière crépusculaire du soleil de minuit. En résumé, tu ne passeras pas beaucoup de temps dans l’eau et dans le complexe… mais l’endroit sera un peu moins bondé.

Victime de son succès, le trop grand nombre de touristes est l’un des désavantages majeurs. Information déjà citée par de nombreux articles, je ne t’apprends rien. D’autres stations thermales plus petites et ailleurs dans le pays sont souvent décrites comme « meilleures » par certains voyageurs car plus tranquilles.

L’hygiène au Blue Lagoon

Blue Lagoon
Quand on visite le Blue Lagoon, la question de l’hygiène revient souvent au premier plan. © Photo Mark Neal

De nouveaux commentaires rapportent aussi le caractère peu hygiénique du lieu. Certains parlent de « bain de foule » dans un « bouillon de cultures ».

Rassure-toi, l’aspect hygiénique relève plutôt d’une appréciation personnelle ou d’une sensation propre à chacun. La forte concentration de minéraux présents dans l’eau rend le lieu hostile aux germes et bactéries. L’eau du lagon est naturellement renouvelée toutes les 40h. Des gens s’y baignent depuis les années 80. De plus, avec le nombre incroyable de touristes que draine la station chaque année, s’il y avait de graves problèmes d’hygiène, cela se saurait.

Conclusion

Tu l’auras compris, se baigner dans le Blue Lagoon est une expérience toute personnelle. Les aficionados de nature, de calme et d’originalité passeront leur chemin.

Les gens aisés ou très aisés pourront explorer à fond la station géothermale. En prenant des formules de soins plus complètes, en y restant toute une journée, notamment dans la partie privée du lagon, en profitant des restaurants (coût très variables donc intéressants), ou encore en y séjournant plusieurs jours (premier prix de la chambre d’hôtel environ 500€) et en agrémentant le séjour d’activités à sensation (hélicoptère, quad…).

Pour les intermédiaires au budget limité mais curieux d’expérimenter ce lieu incontournable bien que trop populaire, il sera quand même possible de se faire plaisir en y trouvant des compromis.

Dernière remarque, les produits issus des minéraux de l’eau thermale aux nombreuses vertus et que l’on peut se procurer à la boutique du Blue Lagoon sont chers (ex : le premier prix pour un flacon de masque visage est d’environ 90€). Mais, petite astuce, il existe des idées cadeaux ou souvenirs sympas tout de même. Cherche les quatre barres de savons (15€), le bandeau pour les cheveux (10€) ou encore les serviettes de toilette (9€ ou 15€ selon la taille), tous estampillés « Blue Lagoon Iceland » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page