Visiter Reykjavik en 2 jours : les portes de l’Islande

visiter Reykjavik en 2 jours

Si tu visites l’Islande, tu passeras par Reykjavik ! Si tu souhaites visiter Reykjavik en 2 jours, tu es au bon endroit. Deux jours suffiront pour voir l’essentiel de la capitale islandaise. Pour la petite histoire, ma visite s’est faite en deux temps puisque j’y ai passé une journée à mon arrivée dans le pays, puis une autre à la fin du séjour. Dans cet article, je te raconte donc en détail ma visite de deux jours à Reykjavik en te donnant mes conseils, mes impressions et bonnes adresses.

Si tu cherches à organiser ton voyage en Islande, je te recommande cet article : road trip en Islande.

Que faire à Reykjavik en 2 jours ?

Cathédrale Halgrimmskirkja

Cathédrale Hallgrimskirkja, Reykjavik, Islande
La Hallgrimskirkja paraît froide à première vue, pourtant nous avons trouvé son intérieur très chaleureux.

Pour visiter Reykjavik en 2 jours, j’ai commencé par la cathédrale Halgrimmskirkja qui surplombe la ville. L’accès au sommet du clocher coûte 1000 ISK par adulte (environ 8€). Le reste de la Halgrimmskirkja est accessible librement.

Son architecture dépouillée m’a d’abord laissé dubitatif mais au final, je me suis laissé séduire par son style scandinave.

Sur le parvis se dresse une statue de l’explorateur Leifur Eiríksson, qui découvrit le Vinland aux alentours de l’an 1000. L’extérieur de la cathédrale reproduit le schéma géométrique des colonnes de basalte de Hálsanefshellir, près de Vík í Mýrdal. La nef est aussi dépouillée et sobre que la façade. Les vitraux sont clairs et les bancs en bois s’accordent avec le reste du monument. Ce dépouillement rend la cathédrale lumineuse et chaleureuse. Elle est très différente de nos cathédrales françaises.

Le Voyageur du Soleil

visiter Reykjavik en 2 jours
Le Voyageur du Soleil change de couleur selon les rayons du soleil.

Une sculpture qui mérite le détour lors d’une visite de Reykjavik est le Voyageur du Soleil. L’ouvrage représente un drakkar dont la structure métallique reflète les couleurs du ciel et de l’eau au gré des rayons du soleil. Des bancs permettent de s’installer pour admirer le monument et la mer.

Le Voyageur du Soleil se trouve un peu à l’écart. En voiture, tu pourras l’atteindre en prenant la route 41 vers l’Ouest. Si tu viens du centre-ville, gare-toi en bas de la Frakkastígur (c’est gratuit) puis traverse la route 41 à pied.

Street art

visiter Reykjavik en 2 jours
Le street art est partout à Reykjavik : beaucoup de maisons sont décorées par des fresques.

De nombreuses maisons de Reykjavik sont décorées par de grandes fresques de street art. Vu que pas mal de bâtiments et de maisons sont gris et tristounets, ces décorations apportent une jolie touche de fun. J’en ai vu quelques unes en me baladant de la cathédrale à Laugavegur.

Laugavegur

Que tu souhaites visiter Reykjavik en 2 jours ou moins, tu passeras sans doute par Laugavegur.

En soi, cette rue ne présente rien de fou mais elle est très vivante et abrite de nombreuses boutiques. Entre deux bibelots Made in China, tu trouveras par exemple les traditionnels pulls en laine de mouton, des décorations de Noël et des œuvres d’artisans.

Mon coup de cœur : une boutique de souvenirs gardée par une énorme sculpture en bois du dieu Thor. On y trouve toute la panoplie du parfait viking : des cornes et des chopes pour boire de la bière, des jeux… Pour parfaire l’ambiance, on y passe du folk métal à longueur de journée.

Laugavegur permet de s’approcher du cœur de Reykjavik, vers l’étang Tjörnin et la place Ingólfur.

L’hôtel de ville et le parlement islandais

En contrebas de Laugavegur se trouve le Tjörnin ce qui signifie “étang” en islandais. C’est un endroit pittoresque où se rassemblent plusieurs espèces d’oiseaux. De là, tu pourras revoir la Halgrimmskirkja qui se dresse sur sa colline.

L’hôtel de ville a en partie été construit sur l’étang. Juste à côté se trouve la maison du parlement islandais (Alþingi) ainsi que son jardin (Alþingisgarðurinn). Enfin, tu pourras y voir la Dómkirkjan, une église typiquement islandaise.

Le cimetière Hólavallagarður

Cimetière Hólavallagarður, Reykjavik, Islande
Au cimetière de Hólavallagarður, il y règne le calme et la sérénité.

De l’autre côté de l’étang, je te conseille d’aller voir le cimetière de Hólavallagarður. Ça peut paraître glauque mais c’est un endroit paisible et très reposant. C’est autant une forêt qu’un cimetière et, une fois passée la barrière, on a l’impression d’avoir complètement quitté la ville.

L’endroit respire le calme, la contemplation et la sérénité. C’est vraiment un lieu sympa et je te recommande d’y faire un tour. Perso, ça m’a aussi permis de m’abriter quelques instants du vent polaire qui soufflait ce jour-là ! 🌬️

La place Ingólfur

Boutique de Noël, Reykjavik, Islande
Sur la place Ingólfur, en plus de la plus vieille maison d’Islande, on y trouve une belle boutique de Noël.

​La place Ingólfur abrite la plus ancienne maison de Reykjavik (1762) située au 10 de la rue Aðalstræti. La maison a d’abord servi de logement au premier évêque d’Islande et à plusieurs notables de Reykjavik. C’est ensuite devenu une boutique puis un restaurant avant de se faire racheter par la municipalité. C’est aujourd’hui un musée qui accueille des expositions permanentes.

Autre endroit intéressant à voir sur la place Ingólfur, une magnifique boutique d’objets de Noël. Tout y est, de la simple guirlande au cerf grandeur nature. Un train à vapeur en bois trône fièrement au milieu d’une ribambelle de décorations de Noël en tous genres. On ne voit pas ça tous les jours !

La statue d’Ingólfur Arnarson

Ingólfur Arnarson était l’un des premiers vikings à venir s’installer en Islande de manière permanente. Sa statue se dresse au sommet d’une colline, non loin de là où lui et son équipage ont accosté pour fonder Reykjavik. “Reykjavik” signifie “crique des fumées” du fait des sources chaudes qui produisaient de la vapeur d’eau lors de leur arrivée. La statue mérite de s’y attarder un moment pour admirer les différents symboles vikings qui la décorent.

Non loin, tu trouveras également la Harpa, le bureau de premier ministre, le musée sur les punks d’Islande, la Maison de la Culture et le Théâtre National.

Que voir à Reykjavik avec un jour de plus ?

Reykjavik est une ville qui se visite donc très facilement. Elle n’est pas immense et les principaux points d’intérêt sont assez proches les uns des autres. Si tu as prévu de visiter Reykjavik en 2 jours, tu réussiras à voir l’essentiel sans aucun souci.

Si tu as plus de temps pour visiter Reykjavik, tu pourrais par exemple faire une croisière d’observation des baleines. J’ai choisi d’observer les baleines à Húsavík, dans le Nord-Est du pays, mais il est possible de les voir dans les environs de la capitale.

Enfin, si l’occasion se présente, n’hésite pas à visiter quelques musées : l’exposition sur les premiers vikings ayant habité l’île, le musée maritime, le musée du phallus (oui, oui !), le musée des punks

Visiter Reykjavik : en pratique

Comment atteindre Reykjavik ?

Tu arriveras probablement en Islande par avion en atterrissant à l’aéroport de Keflavik. Il se trouve à 45 minutes de route de Reykjavik. Je pense d’ailleurs que c’est là que se trouve la seule autoroute du pays ! Reykjavik ne compte que 125 000 habitants environ. Même aux heures de pointe, tu ne devrais donc pas souffrir des bouchons pour atteindre le centre-ville.

Ce qui rend Reykjavik si agréable à visiter, c’est qu’on ne s’y sent pas oppressé. Les bâtiments sont bas, les rues et avenues espacées, et la végétation souvent présente. Tu n’auras donc pas de souci pour t’y déplacer et atteindre les différents sites touristiques. Ton plus grand ennemi sera probablement la météo !

Comment se garer à Reykjavik ?

On peut aisément visiter Reykjavik à pied. Mais si tu n’as pas envie de marcher, sache que c’est assez facile de se garer. Je n’ai personnellement jamais eu le moindre mal à trouver une place.

Attention, les parkings dans l’hypercentre sont payants. Garde un œil sur les panneaux pour savoir dans quelle zone de stationnement tu te trouves : les jours et les horaires payants ou gratuits y sont indiqués. Mais tu n’auras pas de problème à trouver un stationnement gratuit en te garant un peu en retrait des spots touristiques.

Où manger à Reykjavik ?

Reykjavik propose de nombreuses adresses pour manger ou boire un coup. Le niveau de vie est élevé en Islande, prévois donc un bon budget si tu souhaites te rendre au restaurant.

Tu trouveras de nombreuses adresses pour les petits budgets en te rendant à la rue Laugavegur. Attention, les bons restaurants sont souvent pris d’assaut : vas-y le plus tôt possible si tu ne souhaites pas attendre dehors le temps qu’une table se libère.

Voici 3 adresses que je te recommande.

Café Loki : local et abordable

Café Loki, Reykjavik, Islande
Au Café Loki, on peut manger un assortiment de mets typiquement islandais.

Disposant d’une vue imprenable sur la Halgrimmskirkja, le Café Loki est une adresse sympathique qui propose de la nourriture typique. Tu pourras y déguster un assortiment de produits islandais comme du poisson séché, du saumon et de la viande fumée, du requin faisandé et de la purée de poisson (oui, il faut aimer le poisson), du beurre et du pain. Accompagne ça d’une bonne mousse et tu t’en sortiras pour environ 30€ par personne.

Apotek : chic mais correct le midi

Restaurant Apotek, Reykjavik, Islande
Les plats de l’Apotek sont travaillés et savamment présentés : à gauche sur un bloc de sel de l’Himalaya !

Dans un style plus chic, tu peux déjeuner à l’Apotek : un restaurant charmant situé au numéro 16 de la rue Austurstræti, entre la maison du premier ministre et la place Ingólfur. On y sert des plats typiques dans un cadre original et sophistiqué. Le bâtiment dans lequel se trouve le restaurant accueillait initialement la pharmacie de la ville (de 1930 à 1999).

Selon la formule, il faut prévoir entre 3390 ISK ou 4390 ISK par personne (25€ ou 30€) pour déjeuner. Vu la présentation et à la qualité des plats servis, c’est plus que correct ! Le soir, il y a plus de choix mais c’est aussi plus cher.

Brauð & Co. : les meilleurs roulés à la cannelle du monde

Brauð & Co., Reykjavik, Islande
Les cinnamon rolls de Brauð & Co. sont à tomber par terre…

Si tu es gourmand, il n’y a qu’une seule adresse qu’il te faudra retenir pour ta visite de Reykjavik : Brauð & Co. Cette petite boulangerie se trouve au 16 de la Frakkastígur, la rue qui descend de la Hallgirmskirkja jusqu’au Voyageur du Soleil en passant par Laugavegur. Sans mentir, ils servent les meilleurs roulés à la cannelle au monde. C’est pas cher, c’est bon et la façade de l’établissement est magnifiquement décorée de graffitis.

J’espère que cet article t’a plu et qu’il te sera utile pour visiter Reykjavik en 2 jours ou plus. N’hésite pas à me donner tes impressions en commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page