Croisière El Nido Paradise ou la vie de Robinson Crusoé

El Nido Paradise

Durant mon voyage aux Philippines, j’ai fait une croisière avec El Nido Paradise pendant 3 jours de Coron à El Nido. Trois jours passés à naviguer d’île en île, d’une plage déserte à l’autre, loin de toute civilisation.

Retour sur cette expérience mémorable qui n’est toutefois pas faite pour tout le monde.

Dans cet article je vais te dire tout ce qu’il faut savoir avant de faire une croisière entre Coron et El Nido avec la société El Nido Paradise aux Philippines.

La croisière El Nido Paradise en pratique

Détail du tarif

tao expedition
Deux opérateurs proposent des croisières entre Coron et El Nido : El Nido Paradise et Tao Expedition.

Avant de plonger dans le vif du sujet, je précise que la croisière El Nido Paradise se fait en petit comité. Oublie les gros paquebots : ici ça se passe sur un bangka (le bateau traditionnel philippin) avec une vingtaine de personnes maxi (équipage inclus).

Deux opérateurs proposent des croisières dans la région : El Nido Paradise et Tao Expeditions. J’ai choisi la formule croisière de 3 jours et 2 nuits de Coron à El Nido avec El Nido Paradise pour la somme de 11 400 pesos philippins (environ 190€).

Ce tarif comprend :

  • Les repas.
  • L’eau potable à volonté.
  • Les cocktails rhum coca à volonté.
  • Le couchage pour les 2 nuits.
  • Les masques et tubas.
  • Les taxes touristiques.

Un tarif tout inclus qui permet donc de vivre 3 jours loin des foules, nourri et logé.

Programme de la croisière

Kayak El Nido Paradise
Au programme de la croisière : kayak, snorkeling, cocotiers et plages de sable blanc…

La croisière avec El Nido Paradise t’emmène à travers les plus belles plages de la région de Culion Island et Linapacan Island, les principales îles qui séparent Coron de El Nido. Au programme : navigation, snorkeling, kayak, plages et îles désertes…

  • 1er jour : départ de Coron et passage par le sublime îlot de Ditaytayan, près de Culion.
  • 2ème jour : snorkeling et kayak autour de Linapacan.
  • 3ème jour : passage par Nacpan Beach et les roches calcaires ciselées de Cadlao Island avant d’arriver à El Nido.

Sache que cet itinéraire n’est pas fixe et qu’il peut changer d’un groupe à l’autre.

Durant la croisière, j’ai vu des tortues de mer comme à Moalboal, quelques raies et même un requin des récifs ! Les plages visitées sont véritablement paradisiaques et les fonds marins d’une grande beauté. C’est un excellent moyen de voir les Philippines autrement.

Une croisière pour allier l’utile à l’agréable

Croisière El Nido Paradise
Le paradis sur terre existe aux Philippines : des eaux turquoises, du sable blanc et des cocotiers.

Pour te rendre à El Nido aux Philippines, tu as le choix entre :

  • Prendre l’avion de Manille à Puerto Princesa puis de traverser l’île de Palawan en minibus (compte 6 heures de route).
  • Prendre le bateau-navette depuis Coron, au Nord de Palawan.
  • Faire une croisière entre Coron et El Nido en 3 à 5 jours.

En arrivant aux Philippines, mon itinéraire n’était pas entièrement défini. J’avais prévu de passer par Coron et El Nido mais c’est un expatrié qui m’a parlé de la croisière de plusieurs jours qu’il était possible de faire dans le coin. L’avantage c’est que ça allie l’utile à l’agréable en rejoignant El Nido tout en traversant des îles désertes, loin des foules.

Je me suis donc donc laissé tenter par l’expérience.

Mon expérience avec El Nido Paradise

Plage déserte Philippines
Petit arrêt à Calumbayan Island pour boire de l’eau de coco fraîche.

Faire une croisière avec El Nido Paradise est une expérience exceptionnelle qui s’adresse cependant à un public jeune plutôt fêtard. L’alcool coule à flot (rhum & coke à volonté) et on se couche tard. Sache également qu’il n’y a pas d’accès à l’électricité ni à l’eau courante. Promiscuité, manque d’intimité, vie en communauté, confort spartiate, temps passé en mer : tu l’auras compris, ce n’est pas adapté aux familles.

Tout cela mis à part, c’est tout de même une manière de voyager proche du rythme de la nature, loin du wifi, des écrans et des foules.

Si tu es introverti, que tu as besoin de charger ton téléphone et de prendre des douches chaudes tous les jours : passe ton chemin.

L’organisation

L’équipe d’El Nido Paradise est très attentionnée. Le mot d’ordre : le voyageur ne s’occupe de rien.

Le capitaine s’assure que tout le monde reste hydraté (ou alcoolisé). L’équipage est composé de jeunes et d’un cuisinier tous originaires de la région. Tous les membres de l’équipage ont le sourire et n’hésitent pas à rendre service.

Le bateau

Croisière El Nido Paradise
Le bangka de El Nido Paradise dispose d’espaces de détente et d’un toilette.

Les bateaux utilisés pour les croisières entre Coron et El Nido sont des bangkas pouvant accueillir environ 20 personnes, équipage compris.

Chaque bateau est configuré un peu différemment mais ils offrent en général assez de place pour s’asseoir et se détendre. Il y a aussi une table pour poser les affaires et un toilette. L’équipement est basique mais suffisant pour passer d’île en île.

Les bangkas sont parfaits sur une mer d’huile mais il galèrent dans les vagues avec leurs flotteurs latéraux. Le bateau a d’ailleurs eu une avarie au tout début de la croisière (rupture de l’un des flotteurs). Le voyage a frôlé l’annulation mais l’équipe a trouvé un bateau de remplacement le soir même.

Les bagages

L’accès aux bagages est limité pendant la croisière. Les grands sacs sont entreposés dans la cale du bateau durant la journée et seulement accessibles le soir pour récupérer les affaires de toilettes ou des vêtements propres. On ne garde avec soi que le strict nécessaire : effets personnels, lunettes de soleil, tongs et crème solaire… Pense à prendre un sac étanche pour transporter tes affaires sans les mouiller.

Les repas

Repas traditionnel philippin
Au menu : des repas traditionnels à base de produits locaux.

L’équipage prépare les repas le jour même sur le bateau pendant les traversées. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’on mange bien. Au menu : des spécialités locales avec poisson, riz, pancit, poulet, porc, légumes, fruits frais…

On mange à terre durant les différentes escales sur les îles désertes. Tout le monde se rassemble autour de la table. L’ambiance dépendra donc de ton groupe.

Le dodo

cahutes en bambou
Pendant la croisière, on passe les nuits dans des petites cahutes de bambou.

Après le dîner (qui peut durer longtemps selon la tolérance à l’alcool des autres voyageurs), il est temps d’aller dormir. C’est là que le bât blesse si tu recherches le confort.

Pas de bâtiment en dur. On passe la nuit à même le sol dans des petites cahutes en bambou pour 2 personnes (pas de dortoir commun). El Nido Paradise fournit des draps, des oreillers et parfois la moustiquaire. Il n’y a pas non plus de portes ou de fenêtres donc si tu te couches avant les autres, tu auras peut-être du mal à t’endormir.

Une fois le silence revenu, on se retrouve au plus près des éléments. Le son des vagues devient ta berceuse, les étoiles ta couverture.

La toilette

Toilettes et hamacs
Pas d’eau courante ni d’électricité mais des hamacs et des cocotiers.

Les escales ont lieu sur des îles reculées sans électricité ni eau courante. Pour se laver, ça se passe avec un grand bac d’eau et une petite écuelle. Idem pour les WC pour lesquels la chasse se tire en versant un seau d’eau dans la cuvette ! Un mur et un toit ou un brise-vue permettent de faire sa toilette à l’abri des regards. Pense à emporter ton propre savon…

Mon avis sur la croisière avec El Nido Paradise

Cadlao Island
L’île de Cadlao avec ses roches acérées marque la fin de la croisière.

Si je devais résumer cette croisière de Coron à El Nido avec El Nido Paradise en un mot : aventure !

Une aventure qui n’est toutefois pas faite pour tout le monde.

Je ne suis moi-même pas du genre à me mêler aux autres en 2 secondes. Pourtant, j’ai bien apprécié cette expérience qui offre la possibilité de se recentrer sur l’essentiel. On se déconnecte du réseau pour mieux se retrouver avec la nature. Le rythme change, le temps ralentit, on s’ouvre aux autres et on profite de chaque escale. On rencontre de nouvelles personnes, on tisse parfois des liens…

Personnellement, je pense que la formule 3 jours, 2 nuits est un bon compromis. J’aurais trouvé le temps long si j’étais parti plus longtemps. J’ai apprécié le retour à la civilisation en arrivant à El Nido. La douche et le shampoing ont fait un bien fou ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page