Gljúfrabúi et Seljalandsfoss en Islande : des cascades hors du commun

Gljúfrabúi Islande

Gljúfrabúi en Islande est une cascade surprenante. À commencer par son nom imprononçable.

Située à 5-10 minutes de marche de son illustre sœur Seljalandsfoss, elle attend, nichée au fond de son petit canyon, les aventuriers qui n’ont pas peur de se mouiller. Si toi aussi tu es cascadophile, tu vas être servi !

Prends ton k-way et tes meilleures chaussures waterproof : je te donne tous mes conseils pour préparer ta visite de Gljúfrabúi et Seljalandsfoss, deux cascades incroyables.

Conseils pour visiter Gljúfrabúi

Cascade Gljúfrabúi, Islande
La cascade de Gljúfrabúi, proche de Seljalandsfoss, se cache au fond d’un canyon.

Comment atteindre Gljúfrabúi ?

Gljúfrabúi est facilement accessible depuis le parking de Seljalandsfoss. Seulement 5 à 10 minutes de marche facile suffiront pour atteindre l’entrée du petit canyon au fond duquel elle se cache.

En partant du parking, passe devant Seljalandsfoss en suivant le sentier jusqu’à croiser un ruisseau : Gljúfrabúi se trouvera sur ta droite, au fond d’une gorge d’environ 50 mètres.

Comment voir Gljúfrabúi de près ?

Gljúfrabúi Islande
L’accès à Gljúfrabúi n’est pas simple mais une fois passé le passage le plus étroit, tu pourras marcher librement.

Si tu ne veux pas finir trempé jusqu’aux os, mieux vaut déjà bien t’équiper avant de te rendre à Gljúfrabúi. Prévois une excellente veste imperméable avec capuche, un surpantalon de pluie (tu en trouveras des pas chers chez Decathlon) et des chaussures waterproof.

Une fois que tu te trouveras à l’entrée du canyon, il te faudra seulement crapahuter de pierre en pierre pour ne pas mettre les pieds dans l’eau. Les enfants auront peut-être du mal à garder les pieds au sec mais il n’y a pas de réelle difficulté pour arriver au pied de la cascade.

A moins de marcher dans l’eau, pas plus d’une personne à la fois ne peut entrer ou sortir du canyon. Mais une fois au pied de la cascade, tu pourras te balader assez librement.

Ne pense même pas à sortir ton appareil photo, il ne survivrait pas tant l’endroit est humide. Si tu as une GoPro, tu pourras te faire plaisir. 😉 Pour ma part, j’étais trempé en quelques minutes.

Quand visiter Gljúfrabúi ?

Gljúfrabúi est accessible toute l’année. Mais quelle que soit la saison à laquelle tu choisis de t’y rendre, je te conseille d’y aller très tôt en journée.

En arrivant avant 8h du matin, j’étais la première personne de la journée à pénétrer dans le canyon. Quelques minutes plus tard, il y avait déjà un bouchon pour entrer ou sortir du canyon.

Comme de nombreux autres endroits en Islande, c’est toujours mieux de te rendre le plus tôt possible aux spots que tu souhaites visiter. Et le site de Seljalandsfoss ne déroge pas à la règle.

Mon retour d’expérience

C’est que du bonheur. Un vent souffle constamment dans le canyon et vient éclabousser les parois, les pierres et à peu près tout ce qui bouge. On en prend plein les yeux et plein les oreilles avec le bruit assourdissant de l’eau et du vent. J’ai adoré !

Je suis resté une dizaine de minutes avant de ressortir de la gorge. La sortie était moins fluide que l’entrée puisque l’accès était bloqué par les voyageurs arrivés après moi. Mais j’en suis sorti le sourire aux lèvres. J’y serais retourné sans hésiter mais j’avais hâte de m’attarder auprès de la star : Seljalandsfoss.

Visiter Seljalandsfoss : la perle de l’Islande

Cascade Seljalandsfoss, Islande
La chute de Seljalandsfoss compte parmi les plus belles du pays.

J’adore les cascades en règle générale. Et Seljalandsfoss est l’une de mes préférées. Elle tombe délicatement d’une falaise dans un étang qui s’écoule ensuite en un cours d’eau tranquille. Un joli changement de décor après la claque de Gljúfrabúi.

Seljalandsfoss est très agréable à visiter car on peut passer derrière la chute. Il suffit de suivre le petit sentier en faisant attention de ne pas glisser.

Seljalandsfoss
Un chemin de terre assez glissant passe derrière la cascade de Seljalandsfoss.

A moins d’arriver très tôt, il te faudra une petite dose de patience. Seljalandsfoss est, à juste titre, une cascade très populaire et tu ne seras pas seul. Il faudra faire avec les autres voyageurs pour apprécier l’endroit. Encore une fois : essaie de venir tôt, au moins avant que les bus touristiques n’arrivent. C’est le meilleur moyen pour vivre, comme moi, une expérience que tu n’oublieras pas de sitôt !

Si tu souhaites connaître d’autres cascades en Islande, je te conseille de lire l’article sur mon top 10. Pour préparer ton itinéraire, n’hésite pas non plus à consulter mon guide complet pour préparer ton road trip en Islande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page