Road trip Islande : itinéraire, conseils et récit complet

Road trip Islande

Tu prépares un road trip en Islande ? Tu es au bon endroit.

Dans cet article, je vais te donner tous mes conseils ainsi que l’itinéraire de mon road trip en Islande pour t’aider à partir à l’aventure dans ce pays incroyable. L’itinéraire que j’ai suivi avec ma copine de l’époque te permettra de voir quasiment tous les grands incontournables du pays.

Road trip Islande : en pratique

Quand partir en Islande ?

En théorie, on peut visiter l’Islande toute l’année. En pratique, il y a 2 grandes saisons : l’été et l’hiver.

L’été, le soleil brille quasiment en permanence ce qui te donnera énormément d’énergie. Tous les spots touristiques d’Islande sont ouverts et tu n’auras aucun mal à visiter les lieux inscrits sur ta check-list. La neige ayant disparu, c’est la saison idéale pour faire le tour complet du pays mais aussi pour voir les animaux comme les baleines à bosse de Húsavík ou les macareux moines de Borgarfjörður.

En hiver, le pays entre dans l’obscurité et le jour se limitera à quelques heures de lumière crépusculaire. Tout le pays est généralement recouvert de neige et de nombreuses routes sont fermées. C’est la saison des aurores boréales et des randonnées sous les glaciers. Une ambiance entièrement différente !

Comment visiter l’Islande ?

Louer voiture Islande
Louer une voiture 4×4 en Islande te permettra de te rendre partout.

Aller en Islande

Il y deux façons d’aller en Islande : l’avion et le ferry. Une grande majorité de personnes entreront dans le pays en atterrissant à Keflavik, l’aéroport international islandais, avant de se rendre à Reykjavik (45 minutes de route). Les aventuriers qui souhaitent prendre le ferry (pour par exemple venir avec leur propre véhicule), devront passer par le Danemark et les Îles Féroé mais c’est plus cher et beaucoup plus long.

Louer une voiture

Une fois sur place, tu auras le choix entre prendre un tour organisé en bus ou bien louer une voiture. Il est recommandé de louer un 4×4 en Islande car certaines routes sont interdites aux voitures classiques. Et certains points du pays ne sont accessibles que par des pistes en terre battue. Rassure-toi, si ton budget est serré, louer une voiture normale te permettra tout de même de voir 99% du pays sans trop de souci (sauf en hiver quand les routes sont enneigées).

La fameuse route 1

La route 1, c’est la colonne vertébrale de ton road trip en Islande. Cette route bitumée fait le tour complet du pays et permet de voir l’essentiel mis à part le centre, la péninsule de Snæfellsnes et la partie Nord-Ouest. Libre à toi d’organiser ton road trip en Islande dans le sens horaire ou anti-horaire pour découvrir toutes les merveilles du pays.

Quel budget pour un road trip en Islande ?

L’Islande est un pays plutôt cher et il te faudra prévoir un budget pour ton road trip.

Les 3 gros postes de dépenses seront le logement, la location de voiture et le billet d’avion. Si tu ne vas pas tous les jours au restaurant, l’alimentation ne devrait pas te coûter trop cher mais il faudra prévoir de quoi acheter du carburant dont le prix est sensiblement le même que chez nous.

Ci-dessous, je te donne le détail des dépenses engagées pendant mon road trip en Islande que j’ai fait avec ma copine de l’époque :

POSTE DE DEPENSEMONTANTPRESTATAIRE/DESCRIPTION
Billets d’avion500 €WOW Air
Location Dacia Duster 4×4950 €Guide to Iceland
Logements1050 €Airbnb et Booking
Activités500 €Croisières Húsavík et Jökulsárlón
Alimentaire et carburant450 €Courses, restos, stations-services
TOTAL3 500 €

Itinéraire de mon road trip en Islande

  • Dates : du 25/06/2018 au 06/07/2018.
  • Distance totale parcourue : environ 2500 kilomètres.
  • Budget total : environ 3500€ pour deux personnes.
Road trip Islande
Une version simplifiée de l’itinéraire que j’ai suivi lors de mon road trip en Islande.
JOURPROGRAMME
Jour 1Arrivée à Keflavik et récupération de la voiture de location
Jour 2Reykjavik
Jour 3Parc National de Þingvellir
Jour 4Goðafoss et Húsavík (observation des baleines)
Jour 5Tour du lac Mývatn et Dettifoss
Jour 6Borgarfjörður Eystri (observation des macareux moines)
Jour 7Route d’Egilsstaðir à Höfn
Jour 8Jökulsárlón et Parc de Skaftafell
Jour 9Région de Vík í Mýrdal
Jour 10Skógar et Gljúfrabúi et Seljalandsfoss
Jour 11Parc de Geysir, Gullfoss, Bruarfoss et Blue Lagoon
Jour 12Retour à Reykjavik et fin du voyage

Récit complet de mon road trip en Islande

Jours 1 et 2 : Reykjavik

Voyageur du Soleil, Reykjavik, Islande
Le Voyageur du Soleil change de couleur selon les rayons du soleil.

Comme tout le monde, ce road trip en Islande a commencé à Reykjavik.

J’ai d’abord visité la Hallgrimskirkja, la cathédrale de la ville dont l’architecture rappelle les colonnes de basalte de certaines parties de la côte islandaise. Je suis ensuite passé par l’artère commerçante de Reykjavik : Laugavegur, où se concentrent nombre de boutiques et de restaurants. Après une promenade sous les arbres du Hólavallagarður, le cimetière de la ville, j’ai admiré le Voyageur du Soleil, cette sculpture de drakkar dont la couleur change selon la lumière.

Pour en savoir plus sur cette étape de ce road trip en Islande, je te conseille de lire l’article sur ma visite de Reykjavik.

Jour 3 : Parc National de Þingvellir

Parc National de Þingvellir
Le parc national de Þingvellir se situe sur une faille entre deux plaques tectoniques.

Après avoir visité Reykjavik, j’ai pris la route pour démarrer mon road trip en Islande.

Compte 45 minutes de voiture depuis la capitale pour atteindre l’entrée du Parc National de Þingvellir. Le parc se visite en une journée en prenant son temps. C’est une belle entrée en matière avec de jolies roches volcaniques, des coulées de lave, une cascade, une petite chapelle…

Cascade Öxarárfoss, road trip Islande
La cascade d’Öxarárfoss, dans le parc national de Þingvellir.

J’y ai également vu la première cascade de mon road trip en Islande : la jolie Öxarárfoss. Un chemin permet d’y accéder et une plateforme aménagée offre la possibilité de s’y asseoir un moment pour l’admirer.

Jour 4 : Goðafoss et les baleines de Húsavík

Cascade Goðafoss, Islande
Goðafoss, signifie la “Chute des dieux”.

Mon trajet jusqu’à Húsavík par la Route 1 était une belle étape de mon road trip en Islande. Je me suis d’abord arrêté à Goðafoss, une chute qui compte selon moi parmi les plus belles cascades du pays.

Baleine dans la baie de Húsavík en Islande
Une baleine plonge dans la baie de Húsavík en Islande.

Mais le clou de cette journée était certainement la rencontre avec les baleines. Quand j’ai vu pour la première fois une baleine à bosse sortir de l’eau, j’étais comme un gosse. C’est un animal absolument fantastique, immense, hors norme… L’une d’entre elles à même sauté hors de l’eau à une trentaine de mètres du bateau ! J’ai aussi eu la chance de voir des dauphins ainsi que la discrète baleine de Minke.

Sans hésitation, l’une des plus belles expériences de mon road trip en Islande et l’un des plus beaux souvenirs de mon existence : j’étais au bon endroit, au bon moment avec la bonne personne. Pour en savoir plus, j’ai écrit un article détaillé sur cette journée incroyable.

Jour 5 : Lac Mývatn et Dettifoss

Road trip Islande, lac Mývatn : Skútustaðagígar.
Les pseudo-cratères de Skútustaðagígar, au Sud du lac Mývatn.

Le 4ème jour de mon road trip en Islande, j’ai roulé vers le Sud pour visiter les alentours du lac Mývatn. Cette région mériterait d’y passer plusieurs jours tant il y a des choses à voir. Par manque de temps, j’ai choisi de faire le tour du lac en une seule journée.

Le matin, j’ai commencé par visiter Skútustaðagígar. C’est un ensemble de pseudo-cratères volcaniques que l’on peut parcourir à pied. Quelques kilomètres plus loin, deuxième arrêt pour observer les roches volcaniques de Höfði. Enfin, je me suis arrêté à Dimmuborgir, un joyau de la nature où on a l’impression d’entrer dans un autre monde avec des formations volcanique hors du commun.

Dettifoss Islande
Dettifoss est gigantesque : tu as remarqué la personne qui se tient au bord du gouffre, sur la gauche ?

Après avoir déjeuné au pied du volcan Hverfjall, je suis allé voir le champ géothermique de Hverir et le Mont Námafjall. Encore plus impressionnants que Dimmuborgir, l’ambiance y est indescriptible. On s’y croirait sur une autre planète !

Enfin, la monstrueuse cascade de Dettifoss a terminé de rendre cette journée inoubliable.

Jour 6 : Borgarfjörður Eystri (macareux moines)

Macareux moine, Borgarfjörður Eystri, Islande
Un macareux moine, ou puffin, dans la colonie de Borgarfjörður Eystri.

Borgarfjörður Eystri et la colonie de macareux moines est un autre très beau souvenir de mon road trip en Islande. C’était la plus belle journée de tout le séjour. On peut y observer de très près les célèbres puffins (juin/juillet est la meilleure période pour les voir).

Pour en savoir plus, tu peux lire mon article détaillé sur l’observation des macareux moines à Borgarfjörður Eystri.

Seydisfjordur, road trip Islande
L’un des innombrables cours d’eau qui dévalent les pentes de Seydisfjordur.

Après les macareux, je suis passé par Seydisfjordur. C’est un peu l’archétype d’un fjord comme on se les imagine : une belle route sinueuse qui serpente jusqu’en bas, des dizaines de cours d’eau, un relief assez raide et une rivière qui coule jusqu’à la mer. Dans le village de Seydisfjordur, je te recommande d’aller déguster une bière locale et une bonne pizza au Skaftfell Bistro pour te remettre de tes émotions.

Jour 7 : road trip d’Egilsstaðir à Höfn

Road trip Islande, Flögufoss
La cascade de Flögufoss, visible depuis la route 95, peu avant Breiðdalsvík.

Le sixième jour de mon road trip de en Islande était une grosse étape routière. Pour rejoindre la ville de Höfn, j’ai pris un trajet moins fréquenté en passant par les routes 931, 937 et 95.

Pendant cette étape, je me suis plusieurs fois senti seul au monde. Seul dans des paysages toujours plus grandioses au fil des kilomètres. Ce n’est que plus tard, quelques kilomètres avant le village côtier de Breiðdalsvík, que j’ai retrouvé le bitume de la Route 1 jusqu’à Höfn.

Jour 8 : Jökulsárlón et Svartifoss

Jökulsárlón, road trip Islande
Le Jökulsárlón, lisse comme un miroir et nimbé par un voile de brume au petit matin.

Le Jökulsárlón est un endroit vraiment magnifique. À mon arrivée, il y avait une légère brume qui donnait au lieu une ambiance fantomatique. L’eau lisse comme un miroir reflétait les icebergs dont la couleur allait du blanc au noir (là où les cendres volcaniques sont emprisonnées) en passant par le bleu. Sublime !

Iceberg Jökulsárlón, Islande
Les icebergs du Jökulsárlón vus pendant la croisière sur le lagon.

Il est possible de faire une croisière sur le lac du Jökulsárlón pour naviguer entre les icebergs et voir le glacier de plus près. J’ai longtemps hésité avant de réserver un tour en semi-rigide mais je n’ai pas été déçu. Ca m’a permis de voir les icebergs de très près, ce qui n’aurait pas été possible en restant sur les rives du lac. Un autre temps fort de ce road trip en Islande.

Cascade Svartifoss, Islande
La cascade de Svartifoss et ses colonnes de basalte dans le parc national de Skaftafell.

Il y a beaucoup de chemins de randonnée à parcourir dans le Parc National de Skaftafell. Le plus populaire est celui qui mène à la belle cascade de Svartifoss, la célèbre chute d’eau et ses magnifiques colonnes de basalte. Si possible, prends aussi le temps d’aller au pied du glacier Vatnajökull.

Jour 9 : Vík í Mýrdal

Reynisfjara, Islande
La plage de Reynisfjara et les “trolls” de Reynisdrangar depuis le panorama de Dyrhólaey.

En poursuivant mon road trip jusqu’à Vík í Mýrdal, la route 1 passe par de somptueux paysages qui ne peuvent être admirés nulle part ailleurs qu’en Islande.

À commencer par les champs de mousse et de fleurs à perte de vue. Mais la région de Vík í Mýrdal est surtout connue pour sa côte, l’une des plus belles que j’ai vues en Islande. Les falaises de Dyrhólaey, la crique de Kirkjufjara, les plages de sable noir comme Reynisfjara, les colonies de macareux moines et d’eiders, les “trolls” de Reynisdrangar et les colonnes de basalte de Hálsanefshellir sont autant de raisons d’y faire étape. Tous ces lieux sont incontournables si tu visites l’Islande.

Jour 10 : Skógar et Seljalandsfoss

Cascade Skógafoss, Islande.
La cascade de Skógafoss est impressionnante. Prévois des vêtements imperméables !

Non-loin de Vík, le village de Skógar abrite la cascade de Skógafoss. Une cascade aussi impressionnante que photogénique avec ses parois recouvertes de mousses. Un trésor viking serait enfoui sous la chute d’eau mais les tentatives pour le repêcher sont restées sans succès. Une pièce du trésor est cependant visible au musée de Skógar, juste à côté, que j’ai également visité durant ce road trip islandais.

Cascade Seljalandsfoss, Islande
La chute de Seljalandsfoss compte parmi les plus belles du pays.

A quelques kilomètres de Skógar, arrêt à Seljalandsfoss. Cette cascade est l’une de mes préférées d’Islande. Elle tombe délicatement d’une falaise dans un étang qui s’écoule en un cours d’eau tranquille. Tout simplement magique… Sa voisine, la discrète Gljúfrabúi, cachée au fond d’un étroit canyon, mérite aussi le détour. Pour ne rien rater de Seljalandsfoss, je t’ai préparé un article avec toutes les informations.

Jour 11 : Geysir, Gullfoss et le Blue Lagoon

Strokkur Geysir Islande
Strokkur est un geyser crache un jet d’eau toutes les 2 ou 3 minutes en moyenne.

Approchant de la fin de mon road trip en Islande, j’ai fait un peu de route pour rejoindre les sources chaudes de Geysir. C’est un endroit incontournable si tu souhaites voir l’activité géothermique de l’Islande d’un peu plus près. Tu pourras y voir plusieurs geysers assez actifs.

Cascade Gullfoss, Islande
La cascade de Gullfoss, en Islande.

La nature étant bien faite, à seulement quelques kilomètres de Geysir se trouve Gullfoss. Sans être aussi puissante que Dettifoss, Gullfoss est tout de même très jolie et on peut s’en approcher de près. C’est vraiment une magnifique chute d’eau qui se classe à très juste titre parmi les plus belles cascades d’Islande.

Blue Lagoon, road trip Islande
Les bassins d’eau chaude autour du Blue Lagoon, sous le soleil de minuit.

Pour finir mon road trip en Islande, je suis allé au Blue Lagoon de Grindavík. J’ai pu m’y délasser dans une eau à 40°C pour finir cette aventure en beauté ! Découvre tout ce qu’il faut savoir pour préparer ta visite du Blue Lagoon dans cet article.

Jour 12 : retour à Reykjavik

Pour terminer tranquillement ce road trip en Islande après 2500 kilomètres de bagnole, je suis donc revenu à Reykjavik.

J’ai fait un tour du côté de la Cathédrale-basilique du Christ-Roi, puis sur la place Ingólfur (où se trouve la plus vieille maison d’Islande) et enfin par la statue d’Ingólfur Arnarson.

C’était la fin de mon road trip et le dernier jour de mon voyage. Il était temps de retourner à l’aéroport pour y laisser le valeureux Dacia Duster (alias Dusty) et de rentrer en France. Pour la petite histoire, je prenais le premier avion du lendemain (décollage à 5h00 du matin) et j’ai donc passé une nuit spartiate sur le sol du terminal pour économiser une nuit d’hôtel.

L’Islande, ce pays hors du commun

Road trip Islande
Prépare-toi à beaucoup rouler si tu souhaites visiter l’Islande.

Ce road trip de 12 jours en Islande m’a donc permis de voir l’essentiel du pays. Les journées étaient chargées et j’ai beaucoup roulé mais j’étais gonflé à bloc grâce à la lumière quasi-constante du soleil.

Bien sûr, voyager à deux comme j’ai eu la chance de le faire sera plus intéressant financièrement. Si ton budget le permet, je te conseille tout de même de passer 2 semaines complètes en Islande pour t’assurer de tout voir et pour avoir un rythme moins effréné. Tu pourrais alors ajouter quelques étapes comme la fameuse Péninsule de Snæfellsnes, par exemple.

Pour moi, ce road trip était un voyage hors du commun. Je ne peux que te recommander d’y aller dès que possible pour découvrir les merveilles de ce pays incroyable. C’était une expérience dingue et ce voyage restera à jamais l’un des plus beaux de ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page